Valérie Pécresse pour un contrôle plus strict des soirées étudiantes et week-ends d'intégration

25/02/2011

La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Valérie Pécresse a annoncé, jeudi 24 février, des mesures pour mieux encadrer les week-ends d'intégration et soirées étudiantes.

Ces trois mesures, dont l'application est prévue pour la prochaine rentrée universitaire, proviennent des principales recommandations d'un rapport que Mme Pécresse avait commandé en septembre à la rectrice de l'académie de Poitiers, Martine Daoust et consistent à :

  • Rendre obligatoire la déclaration préalable des soirées et week-ends d'intégration auprès des mairies ou préfectures, comme cela existe pour l'organisation des "rave parties"
  • Mettre en place des actions de "testing" (contrôle), réalisés par des organisations étudiantes, des mutuelles ou encore des associations de prévention, lors des soirées étudiantes pour vérifier la bonne application de la loi (interdiction des open bars, sécurité suffisante…)
  • Renforcer le volet prévention avec la publication d'un guide à destination des chefs d'établissements afin de les renseigner sur les actions de prévention qui peuvent être mises en place, les partenaires existants (sécurité routière, mutuelles, collectivités locales…), et la mise en place de modules d'enseignement sur les risques et les comportements addictifs, qui pourront compter dans l'obtention du diplôme.

Le gouvernement entend ainsi lutter contre les incidents dramatiques liés à la consommation d'alcool, récurrents lors des week-ends d'intégration (viols, défenestrations, noyades, accidents de voiture…)

L'association Prévention Routière dispose sur son site internet d'un espace dédié aux associations étudiantes (BDE), avec conseils pratiques, un kit de matériel, ainsi que tous les contacts utiles pour l'organisation d'une soirée étudiante en toute sécurité.

Autres infos

Carte departement