"Un cyclo débridé c'est un ado en danger"

14/06/2011

On ne le répètera jamais assez, le débridage et le kitage d’un cyclomoteur aggravent considérablement la fréquence et les conséquences des accidents. Ces manipulations techniques permettent en effet de dépasser largement les vitesses autorisées : un cyclomoteur débridé peut atteindre des vitesses supérieures à 90 km/h! Or en 2009, 299 usagers de cyclo ont été tués et 13 434 ont été blessés sur les routes, dont certains très grièvement.

Faire prendre conscience aux jeunes, et plus spécialement aux adolescents de 14 à 17 ans, principaux utilisateurs de cyclomoteurs, de la dangerosité du kitage et du débridage et mieux informer sur les sanctions encourues, tels sont les objectifs de la nouvelle campagne de sensibilisation de la Sécurité routière "Un cyclo débridé c’est un ado en danger".

Cette campagne est visible dans la presse magazine (Femme actuelle, Télé Loisirs, Télé Z…), sur Internet grâce à des bannières sur les sites Doctissimo, Magicmaman, Facebook et Google et en affichage de proximité.

60x40_CycloDebride_vignette_cle212fee

Rappelons que la réglementation a évolué depuis le 1er janvier 2011 : le fait d’utiliser un cyclomoteur débridé sur la voie publique est désormais puni d’une contravention de la 4ème classe, soit 135 euros, sans compter les peines complémentaires qui peuvent être prescrites : immobilisation du véhicule, mise en fourrière et confiscation.

Les vendeurs sont également passibles, depuis le 1er janvier 2006, de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende en cas de débridage d’un cyclomoteur.

Découvrez la campagne de la Sécurité routière

   
 

A telechargerà télécharger


 

Autres infos

Carte departement