Grand Paris : le nombre de tués sur les routes en hausse

04/05/2011

Comme nous l’évoquions hier, l’Ile-de-France a vu la mortalité sur ses routes augmenter de 9,5% entre 2009 et 2010, selon les chiffres dévoilés ce matin par le quotidien Le Figaro. 357 personnes ont ainsi perdu la vie sur les routes franciliennes en 2010, 31 de plus qu’en 2009.

Si à Paris le bilan est encourageant, avec un tué en moins (43 contre 44), une baisse de 10% des accidents corporels et de 9% des blessés, les résultats sont plus mitigés dans les départements de la petite couronne : une augmentation de 55% des tués dans les Hauts-de-Seine (28 tués), une baisse du nombre de tués (- 9% soit 39 tués) mais une hausse du nombre d’accidents corporels (+ 9%) en Seine-Saint-Denis et une stagnation avec 27 tués dans le Val-de-Marne.

Deux catégories d'usagers restent particulièrement vulnérables : les deux-roues motorisés et les piétons. Les premiers représentent 37% des tués en Ile-de-France et 39,5% dans Paris, un pourcentage bien supérieur à la moyenne nationale (24%), même si le nombre de tués recule de 10,5%.

Les piétons quant à eux représentent dans la capitale plus de 4 tués sur 10, avec une légère augmentation des personnes décédées (18 contre 16 en 2009).

Les causes principales d’accidents à Paris sont la vitesse excessive, qui arrive en tête avec 1343 accidents en 2010, suivie par la traversée irrégulière de la chaussée par un piéton (959 accidents), le changement de file irrégulier (405 accidents) et enfin la consommation d'alcool (383 accidents).

Source : Le Figaro

Autres infos

Carte departement