Fil d'information

 

Dimanche 21 novembre : Journée mondiale du souvenir des victimes de la route

19/11/2010

La “Journée mondiale du souvenir” des victimes de la route est née en 1993 à l’initiative de l’association britannique “Route en paix” (Road Peace). Depuis, elle a été promue dans divers pays par des ONG dont la Fédération européenne des victimes de la routes et ses associations nationales affiliées.

Changement de régime, le 26 octobre 2005, l'assemblée générale des Nations Unies adopte une résolution invitant les gouvernements à la célébrer chaque année. Une date commune est fixée : le troisième dimanche de novembre. En 2010 par conséquent, la Journée mondiale du souvenir est célébrée ce 21 novembre.

Pour ses promoteurs, il s’agit d’attirer l’attention sur l’insécurité routière. Et notamment de “sensibiliser l'opinion sur les ravages et les coûts énormes des accidents de la route pour les familles, les communautés et les pays mais aussi aux mesures de prévention qu’il est possible de prendre”.

Les pays relaient cette initiative avec des bonheurs divers. En France, la Journée devrait passer relativement inaperçue mais dans certaines parties du monde, il en va tout autrement. En particulier dans des pays en développement comme l’Inde, le Brésil ou plusieurs pays africains, où l’insécurité routière pèse d’un poids encore plus lourd que sous nos latitudes…

Rappelons qu’à l’échelle de la planète, les accidents de la circulation causent chaque année la mort de près de 1,3 million de personnes et sont à l’origine de quelque 50 millions de blessés. Ils constituent la première cause de mortalité chez les jeunes âgés de 10 à 24 ans.

En savoir plus : www.worlddayofremembrance.org

Source : Patrick de La Sablière / Circuler autrement

Autres infos

Carte departement