Retour aux thématiques

Modes de déplacement : Rollers et trottinette

 

Rollers et trottinettes : quel statut ? - page 1 / 2

 

Peu polluante, silencieuse et ludique, la pratique du roller ou de la trottinette est aussi excellente pour votre condition physique… à condition toutefois de maîtriser quelques techniques de base ! Sinon, gare à l’accident !

Retrouvez dans cette rubrique nos conseils pour profiter pleinement des sensations et plaisirs de la glisse sans mettre en danger votre sécurité ni celles des autres usagers…

Des « piétons à grande vitesse »

Rollers

Le Code de la route assimile les rollers et trottinettes aux piétons.

Lorsque vous vous déplacez en roller ou trottinette, vous devez donc circuler sur les trottoirs et utiliser les passages pour piétons pour traverser la rue. Vous ne pouvez rouler ni sur la chaussée, ni sur les pistes ou bandes cyclables.

Mais soyez vigilants ! Chaussés de vos rollers ou au guidon de votre trottinette, vous vous déplacez à environ 15 ou 20 km/h… contre 3 à 5 km/k en moyenne pour un marcheur !

Vous devez donc adapter en permanence votre vitesse afin de ne pas gêner les piétons.

La question de l’assurance

Vérifiez, auprès de votre assureur, que votre contrat "responsabilité civile" comprise dans votre assurance habitation couvre les risques rollers et trottinette.

En cas d’accident, votre responsabilité pénale et civile peut être engagée si vous avez commis une faute ou n’avez pas respecté les règles du Code : circulation sur la chaussée, non-respect des feux des passages piétons, vitesse excessive...

Rollers et trottinettes : quel statut ? - page 1 / 2

 

Sommaire

 
Carte departement