Retour aux thématiques

Pratique : Quels feux pour quel usage ?

En voiture

Les feux de position ou « veilleuses » vous permettent d’être vu des autres usagers, mais ne permettent pas de mieux voir. Vous devez les allumer dès que la luminosité décline légèrement, en complément des feux de croisement. Toutefois en ville, utiliser uniquement les feux de position est admis si la visibilité est suffisante, même par temps de pluie.

Les feux de croisement ou « codes » vous permettent d’être vu des autres usagers mais également de mieux voir votre route. Hors agglomération ils remplacent les feux de route lorsque vous croisez d’autres véhicules, pour éviter d’éblouir leur conducteur.

Les feux de route ou « phares » ne s’utilisent que la nuit hors agglomération. Attention lorsque vous croisez d’autres véhicules, passez en feux de croisement afin de ne pas éblouir les autres conducteurs.

Les feux de brouillard avant s’utilisent en complément ou en remplacement des feux de croisement, en cas de forte pluie, de chute de neige ou de brouillard.

Les feux de brouillard arrière s’utilisent en cas de chute de neige ou de brouillard, mais jamais sous la pluie car ils sont trop éblouissants.

 

Ce que dit le Code de la route
La mauvaise utilisation des feux de brouillard est punie d’une amende forfaitaire de 135 €.

 

  A moto

L’allumage des feux de jour comme de nuit est obligatoire pour :

  • les motos de plus de 125cm3 mise en circulation depuis le 1er janvier 1965,
  • les autres motos mises en circulation depuis le 1er janvier 1988.

En cyclomoteur

L’allumage des feux de jour comme de nuit est obligatoire pour tous les cyclomoteurs mis en circulation depuis le 1er janvier 2004.

 

Ce que dit le Code de la route
Le non respect de l’allumage du ou des feux de jour pour les motos et les cyclos est sanctionné d’une amende de 35€.

 

  A vélo

Correctement équipé, votre vélo doit avoir des feux avant (blanc) et arrière (rouge) en état de fonctionnement ainsi que des catadioptres avant (blanc), latéraux y compris sur les pédales (oranges) et arrière (rouge).

NB : Puisqu'il est question de voir et d'être vu dans cet article, un petit rappel : le port du gilet rétroréfléchissant est obligatoire pour tout cycliste qui circule hors agglomération et de nuit ou lorsque la visibilité est réduite. Mais n’ayez pas peur du look : revêtissez-le en permanence, vous serez mieux repéré des autres véhicules, y compris en ville.

Carte departement