Statistiques d'accidents

Selon les chiffres provisoires de la Sécurité routière, 3 250 personnes ont perdu la vie en 2013 sur les routes françaises, contre 3 653 en 2012 (- 11%). Ainsi, 403 vies ont été épargnées en 2013.
Il s’agit de la plus forte baisse de la mortalité constatée depuis 2006.

Le nombre de blessés diminue également (-6,6 %), de même que le nombre d’accidents corporels (-6,6%).

La baisse du nombre de tués bénéficie essentiellement aux automobilistes (-14%).

L’insécurité routière recule régulièrement depuis 1972, année où la mortalité avait atteint un pic de 18 000 personnes tuées sur nos routes.
Cette amélioration a été obtenue en agissant sur la conception des routes et des véhicules, en améliorant les soins aux blessés, mais aussi en modifiant le comportement des usagers de la route (port de la ceinture ou du casque, limitations de vitesse, taux d’alcool, formation, sensibilisation etc.).

Malgré ces progrès, la France se situe juste dans la moyenne européenne.
Des mesures concrètes peuvent encore être prises afin de lutter contre les principales causes d’accidents de la route (vitesse mais aussi alcool, téléphone…) et d’améliorer la sécurité des usagers de la route les plus vulnérables (motards, piétons et cyclistes) qui ont moins bénéficié au cours des dix dernières années de la baisse de la mortalité routière.

Carte departement
 

Nos autres sites


Rentrer en vie Rentrer en vie

Des solutions pour des retours de soirée en toute sécurité