Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Les résultats d’une étude menée par les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention auprès de jeunes conducteurs de 18 à 24 ans montrent que la désignation d’un SAM ou d’un capitaine de soirée est devenue un réflexe pour les nouvelles générations de conducteurs : plus de 8 jeunes interrogés sur 10 déclarent avoir recours au principe du conducteur désigné, ne serait-ce que de temps en temps. Cette même étude témoigne cependant de prises de risques individuelles persistantes chez les jeunes conducteurs : près d’un sur trois estime avoir déjà conduit en ayant dépassé le seuil légal de 0,5g/l d’alcool dans le sang.

 

Parce que l’alcool au volant reste la première cause d’accidents mortels pour les 18-24 ans et afin de continuer à promouvoir « SAM, le capitaine de soirée », une solution que les deux partenaires ont été les premiers à proposer en France il y a une quinzaine d’années, les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention lancent une nouvelle campagne de sensibilisation intitulée « Avant de mourir, je veux… ».

478X118

L’étude les jeunes conducteurs, l’alcool et « SAM, le capitaine de soirée »

Selon Nicolas Moreau, président d’Assureurs Prévention « De grands progrès ont été accomplis ces dernières années en matière de sécurité routière, mais pas encore suffisamment vis-à-vis des 18-25 ans. Les jeunes conducteurs représentent 4% des automobilistes, mais encore 21% des tués en 2013. C’est une priorité pour l’association Assureurs Prévention, le collectif des sociétés d’assurances qui agit pour la réduction des risques, de faire en sorte que les accidents de la route ne soient plus la première cause de mortalité pour cette tranche d’âge ».

L’étude menée par les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention révèle que 86,3%  des conducteurs de 18-24 ans sortent pour faire la fête au moins une fois par mois, et près d’un quart (24,6%) au moins une fois par semaine. Pour sortir, le véhicule personnel (voiture ou deux-roues motorisés) reste le moyen de déplacement privilégié pour 7 jeunes interrogés sur 10.
Par ailleurs, 37% des jeunes conducteurs déclarent qu’une soirée réussie est une soirée au cours de laquelle on boit de l’alcool et près de la moitié d’entre eux affirment que ne pas boire est mal perçu/mal compris par les autres. Près d’un interrogé sur deux admet qu’il lui arrive de consommer plus de 5 verres d’alcool en une seule occasion.

Pour autant, le principe du conducteur désigné semble être devenu un réflexe puisque 84% des jeunes interrogés disent y avoir recours, ne serait-ce que de temps en temps. Etre capitaine de soirée est par ailleurs perçu comme valorisant puisque près de 8 jeunes interrogés sur 10 déclarent qu’il s’agit de quelque chose dont ils peuvent être fiers. Le capitaine de soirée, lorsqu’il est désigné, l’est aujourd’hui sur la base du volontariat (45% des cas) ou à tour de rôle (31% des cas). En 2007, ces chiffres n’étaient que de 36% pour le volontariat et de 26% pour la désignation à tour de rôle.
« Les campagnes menées depuis 15 ans sur le thème « SAM, le capitaine de soirée » ont permis de modifier le comportement des jeunes conducteurs qui sont de plus en plus nombreux à choisir parmi eux, celui qui conduit et donc ne boit pas. C’est pourquoi elles doivent être poursuivies et même amplifiées. » explique Jean-Yves Salaün, délégué général de l’association Prévention Routière.

« Avant de mourir, je veux… », une campagne interpellante à destination des jeunes

Afin de continuer à promouvoir le réflexe « SAM, le capitaine de soirée» auprès des jeunes et plus particulièrement au sein du milieu étudiant, les partenaires ont imaginé un dispositif interpellant, inspiré du concept « Before I die » de l’artiste Candy Chang. Ce concept artistique collectif et urbain, a déjà fait le tour du monde mais est utilisé pour la première fois, en France, dans le cadre d’une campagne de sensibilisation.

Ce dispositif repose sur une mécanique simple et universelle qui fait appel à une question que tout le monde s’est déjà posée ou se posera un jour : « Que voudrais-je absolument faire avant de mourir ? ».

mur-avantdemourir_stdenis

Un mur géant en ardoise (non signé par les deux associations) a été érigé au sein du campus de l’université Paris 8 à Saint-Denis le 2 avril dernier, incitant les étudiants à compléter la phrase « Avant de mourir, je veux… ». Les plus curieux se sont pris au jeu et ont commencé à écrire leurs rêves, leurs désirs, des plus sérieux aux plus fous. Ce mardi 8 avril, les partenaires révèlent le message associé à ce dispositif « Chaque année, l’alcool au volant empêche plus de 1 500 jeunes de réaliser leurs rêves, leurs projets, leurs folies…Alors, avant de sortir, n’oublie pas de désigner un SAM ».

La campagne se prolonge sur www.avantdemourir.com. Ce site dédié à la campagne a été imaginé comme une plateforme interactive et participative permettant à chacun de compléter à son tour la phrase « Avant de mourir, je veux… », directement sur le site ou via les réseaux sociaux (#AvantDeMourir). Une vidéo de l’opération organisée au sein du campus sera consultable en ligne dès le 14 avril 2014.

Les partenaires vont adresser à plus de 1 000 associations étudiantes et Bureaux des Etudiants (BDE) un message leur présentant la campagne et le nouveau kit complet mis gratuitement à leur disposition (un poster offrant un espace d’expression, éthylotests, bracelets, sous bocks, badges…), leur permettant ainsi de faire passer le message « SAM, le capitaine de soirée ».

Article publié le 8 avril 2014