Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Créer un compte
adresse mail
Identifiant ou mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

[Ile-de-France] Mortalité routière en hausse en 2015

A l’image des résultats enregistrés sur le territoire national, le récent baromètre de l’accidentalité en Ile de France, du mois de décembre 2015, laisse entrevoir le bilan – encore provisoire  – des accidents sur les routes franciliennes pour toute l’année 2015. Ces statistiques sont livrées par la DRIEA-IF qui recense mois après mois les données des accidents sur les routes de la région.

L’année 2015 est marquée, par rapport à 2014, par « une forte augmentation du nombre de personnes tuées » (+ 7,6 %, soit 24 personnes tuées de plus). Le nombre des accidents augmente aussi mais légèrement (+ 0,4%). Le nombre de blessés, lui, baisse (- 1,3%) par rapport à 2014, surtout celui des blessés hospitalisés (- 7,5%). Autant de chiffres montrant que la gravité des accidents augmente.

Par ailleurs, selon ces premiers résultats, toutes les catégories d’usagers, hormis les cyclistes qui enregistrent une baisse (-5,9%) du nombre de tués, sont touchées par cette hausse de la mortalité : les piétons (+13,2%), les utilisateurs deux-roues motorisés (+7,4%), les automobilistes (+4%)…
La DRIEA-IF insiste aussi sur la « spécificité de la région Île-de-France où plus de six personnes tuées sur dix sont des usagers vulnérables – piétons, cyclistes, utilisateurs de deux-roues motorisés (62,4 % en 2015 contre 66,4 % en 2014). »

imagelogoDRIEA_large (1)

Article publié le 8 février 2016