Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

N° à 8 chiffres sur votre carte de donateur
Identifiant ou mot de passe oublié
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

[Royaume-Uni] Une campagne pour lutter contre la drogue au volant

Dans sa dernière campagne Think, le gouvernement britannique souhaite rappeler aux conducteurs qu’ils ont raison de craindre les dépistages anti-stupéfiants au volant. Ces contrôles ont été renforcés il y a un an lorsque la loi concernant la conduite sous l’emprise de drogues ou de médicaments a changé, le nombre de substances soumises à dépistage ayant augmenté et les sanctions ayant été amplifiées.

Aujourd’hui, c’est la détection des conducteurs sous influence, facilitée notamment par le test salivaire dont disposent les forces de l’ordre, qui fait l’objet d’une campagne. Avec un slogan résolument inquiétant « Now there’s even more reason to be paranoïd  – The police can identify drug drivings with a roadside swab » (*).

L’occasion d’insister sur les dangers de la conduite après consommation de cannabis qui ralentit les temps de réaction, de cocaïne qui entraîne excès de confiance et prises de risque, d’ecstasy qui dénature les perceptions… et de certains médicaments. Autant de substances qui affectent les capacités de maîtrise d’un véhicule, rendant les conducteurs dangereux pour eux-mêmes et pour les autres.

(*) Maintenant, il y a encore plus de raisons d’être paranoïaque – La  police dispose d’un test pour identifier les conducteurs sous influence  de drogue

Voir la vidéo de la campagne sur Youtube :

Article publié le 10 mars 2016