Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Les mini-motos et les quads

Cyclo
Moto
Ado / jeune
Adulte / Parent
Equipement / État du véhicule
Vitesse

Sous-représentés parmi les véhicules, les mini-motos et quads sont soumis à une réglementation stricte.

  1. Les mini-motos
  2. Les quads

Les mini-motos

De petite taille (environ 60 cm) mais surpuissante par rapport à leur poids, les pocket bikes ou mini-motos sont totalement inadaptées à la circulation sur voie publique. Non-homologuées, elles ne respectent pas les prescriptions techniques minimales exigées : conformité des dispositifs de freinage, d’éclairage,  pneumatiques, etc.

Elles sont réservées à un usage privé sur terrain clos ou, fermé à la circulation publique, tel que les pistes ou les circuits, encadrés par des professionnels compétents. L’équipement n’est pas à négliger : casque, gants, genouillères et bottes sont de rigueur !

Elles doivent être déclarées en préfecture et ne peuvent être utilisées par des mineurs de 14 ans que dans le cadre d’une association sportive agréée.

 

Les quads

Les quads homologués “route” peuvent circuler sur les voies ouvertes à la circulation publique, sauf autoroutes et voies rapides et sont soumis au respect du Code de la route. Ils sont immatriculés (avec une plaque à l’arrière), leur conducteur doit détenir une carte grise et avoir souscrit une assurance.

La réglementation distingue les quads légers (dont la vitesse maximum par construction n’excède pas 45 km/h et dont la cylindrée n’excède pas 50 cm³) et les quads lourds (supérieurs à 50 cm³ et dont la puissance maximum nette n’excède pas 15 kW).

Peu maniables, ces quads braquent très mal et manquent considérablement de tenue de route, notamment en cas de freinage. Très lourds, ils se retournent facilement. Plus la vitesse augmente, plus ils sont dangereux.

 

Quads légers

Pour conduire un quad léger, il faut :

  • Avoir au moins 14 ans
  • Être au moins titulaire du permis AM ou du Brevet de sécurité routière (BSR) pour les personnes nées après le 31 décembre 1987. Aucun permis n’est exigé pour les personnes nées avant cette date.
  • Porter un casque homologué et correctement attaché.

 

Quads lourds

Pour conduire un quad lourd, il faut :

  • Avoir au minimum 16 ans
  • Être titulaire des permis B1 ou B

Les permis A, A1, A2 et A3, délivrés avant le 19 janvier 2013, permettent aussi de conduire les quads lourds.

  • Porter un casque homologué et correctement attaché.

 

formationAvant de vous lancer au guidon d’un quad, inscrivez-vous à une formation de quelques heures auprès d’un professionnel. La prise en main du quad requiert prudence et compétence d’où l’intérêt d’un apprentissage encadré.
Conseil

Il existe aussi des quads non homologués “route” pouvant atteindre 25 km/h. Ceux-ci ne peuvent circuler ni sur la voie publique ni sur des terrains qui ne seraient pas adaptés à la pratique sportive. Ils sont soumis à une déclaration auprès de la préfecture : le numéro d’identification doit figurer sur le quad.

Ils nécessitent aussi un apprentissage de la conduite.

Article publié le 23 mars 2016