Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Les manœuvres complexes avec l’âge

Au quotidien
Conduire
Voiture

Avec l’âge, des manœuvres qui semblaient aisés auparavant tendent à devenir de plus en plus complexes et demandent plus d’efforts de concentration. En voici quelques exemples, avec nos conseils pour continuer à conduire en sécurité.

  1. Le “tourne-à-gauche”
  2. Le giratoire
  3. Les voies d’insertion
tourne-à-gauche
Visuel extrait de la brochure “Avec le temps, comment adapter sa conduite ?” – Associations Prévention Routière & Attitude Prévention – Réalisation L’Agence Verte

Le “tourne-à-gauche”

C’est lors des “tourne-à-gauche” que se produisent les accidents les plus fréquents provoqués par des séniors. Cette manœuvre nécessite en effet une analyse rapide de la situation et une bonne prise de décision. Pour vous préparer à tourner à gauche :

 

  • regardez dans les rétroviseurs (arrière et latéral) et dans l’angle mort afin de vous assurer qu’aucun véhicule n’est en train de vous dépasser ;
  • signalez votre intention de tourner en actionnant votre clignotant gauche ;
  • s’il existe une voie affectée au changement de direction, utilisez-là. Sinon, placez-vous sur la gauche de la voie de circulation ;
  • ralentissez, sans freiner brusquement afin de ne pas surprendre les véhicules qui vous suivent ;
  • vous devez laisser la priorité aux véhicules arrivant en face. S’il est parfois difficile d’évaluer la vitesse de ces véhicules, mieux vaut ne pas prendre de décisions hâtives avant de traverser la voie de gauche.

 

 

Le giratoire

Aujourd’hui, les giratoires sont nombreux et les règles pour les aborder ne sont pas toujours respectées. Voici quelques conseils pour franchir ce type de carrefour de la meilleure façon et en sécurité.

  • Pour entrer sur le giratoire, vous devez céder le passage à ceux qui circulent déjà sur l’anneau.
  • Pour circuler sur l’anneau et lorsque celui-ci dispose de plusieurs voies de circulation, vous devez en principe rester sur la voie de droite.
  • Toutefois, si vous prévoyez d’emprunter une sortie située à gauche par rapport à votre axe d’entrée, vous pouvez serrer à gauche, c’est-à-dire emprunter la voie la plus proche du terre-plein central. Il s’agit bien d’une possibilité et non d’une obligation.
  • Lorsque vous changez de voie sur un giratoire, vous n’avez pas la priorité. Assurez-vous donc que vous pouvez le faire sans danger et mettez votre clignotant pour signaler votre intention.
  • Pour sortir du giratoire, n’utilisez votre clignotant qu’après avoir dépassé la dernière sortie avant la vôtre. Attention aux deux-roues et aux passages piétons en sortie de giratoire !

 

 

insertion
Visuel extrait de la brochure “Avec le temps, comment adapter sa conduite ?” – Associations Prévention Routière & Attitude Prévention – Réalisation L’Agence Verte

Les voies d’insertion

Pas toujours facile de s’insérer sur une route, surtout si la circulation est dense ! Cette manœuvre nécessite, comme le “tourne-à-gauche”, une analyse rapide de la situation et une bonne prise de décision. Il faut surtout éviter toute hésitation qui pourrait perturber les autres automobilistes.

 

  • Sauf exception (le périphérique parisien, par exemple), lorsque l’on aborde une route par une voie d’accélération, il faut céder le passage aux véhicules circulant sur cette route.
  • Dès que vous êtes sur la voie d’insertion, regardez dans vos rétroviseurs, intérieur et extérieur gauche, afin d’estimer la distance des véhicules circulant sur la voie de droite de la route abordée, ainsi que leur vitesse.
  • Accélérez pour atteindre une vitesse proche de celle des véhicules qui circulent sur la voie de droite de la route abordée.
  • Insérez-vous sur la voie de droite de la route abordée en entrant plutôt derrière que devant un véhicule. Utilisez le rétroviseur extérieur gauche, et vérifiez l’angle mort en tournant la tête.
  • Si l’insertion semble inappropriée, voire dangereuse, freinez  – évitez de le faire brusquement si vous êtes suivi par un véhicule –  et restez sur la voie d’insertion en attendant une situation plus favorable.
Un conducteur qui roule sur la voie de droite d’une route à plusieurs voies peut vous faciliter l’insertion en changeant de voie, empruntant la voie située à sa gauche.
Remarque

 

Avec le temps, comment adapter sa conduite ?
Audition, vision, médicaments...
Article publié le 24 mars 2016