Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Numéro d'adhérent
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Adapter sa vitesse

Moto
Voiture
Ado / jeune
Adulte / Parent
Distances de sécurité
Réglementation
Vitesse

Avec l’alcool, la vitesse à un niveau excessif ou inadapté est une des principales causes de mortalité sur nos routes.

  1. Les risques
  2. Les idées fausses
  3. Ce que dit le Code de la route
panneau-limitation-vitesse-Le 1er juillet 2018, la limitation de vitesse est passée de 90 à 80 km/h sur les routes à double sens, sans séparateur central. Celles qui concentrent les 2/3 des accidents mortels. Objectif : enrayer la hausse de la mortalité routière constatée depuis trois ans, après douze années de baisse constante.

Il s’agissait de l’une des 17 mesures du comité interministériel de la sécurité routière du 9 janvier 2018.

Puis, fin décembre 2019, la loi d’orientation des mobilités, dite loi Lom, a rendu possible le retour à une limitation à 90 km/h sur ce même type de routes du réseau secondaire. A condition qu’elle soit signalée. La décision, fondée sur une étude d’accidentalité, appartient aux instances départementales.

Ainsi, aujourd’hui, sur les routes secondaires à double sens sans séparateur central, la vitesse est limitée à 80 km/h. Sauf si un panneau de signalisation « 90 » est apposé.

80 ou 90 ?

Les risques

limitation vitesse
Visuel extrait de la brochure « Comment réduire les risques au volant ? »–Associations Prévention Routière et Assurance Prévention – Réalisation : L’Agence verte

Un piéton n’a quasiment aucune chance de survivre à la collision avec une voiture roulant à 70 km/h.

La vitesse est à la fois un facteur déclencheur de l’accident, mais aussi un facteur aggravant. Elle augmente le nombre d’informations transmises au cerveau qui éprouve des difficultés à toutes les percevoir et à les analyser. Des informations capitales sont alors négligées, telles que la présence d’autres usagers ou de panneaux de signalisation et la fatigue s’installe plus vite.

 

À noter dans le tableau ci-contre : pour les conducteurs confirmés, la vitesse est limitée à 80 ou 90 km/h sur sur les routes à double sens, sans séparateur central, selon les départements (voir encadré « 80 ou 90 ? en haut de page »

ALes vitesses maximales autorisées sont abaissées concernant les conducteurs novices. En savoir plus…

  • 80 km/h sur route
  • 100 km/h au lieu de 110 km/h sur voie rapide
  • 110 km/h au lieu de 130 km/h sur autoroute
    À retenir

Plus la vitesse augmente :

  • Plus le champ de vision du conducteur diminue : à 130 km/h, le champ de vision n’est plus que de 30° alors qu’il est de 100° à 40 km/h. On parle alors de « vision en tunnel ».
  • Plus la distance d’arrêt augmente. La distance d’arrêt correspond à la distance parcourue pendant le temps de réaction (1 à 2 secondes) ajoutée à la distance de freinage.

distance arretVisuel extrait de la brochure « Comment réduire les risques au volant ? »
Associations Prévention Routière & Assurance Prévention – Réalisation L’Agence Verte.

  • Plus la fatigue s’installe : traiter un grand nombre d’informations en un minimum de temps et adapter en permanence sa vision induit un stress important qui entraîne fatigue et perte de vigilance.
  • Plus l’accident est grave : à 90 km/h contre un obstacle fixe, la force du choc équivaut à une chute de 11 étages ! A cette vitesse et avec une ceinture, les organes internes viennent violemment percuter les parois internes du corps. La plupart des accidents mortels pour les occupants d’une voiture se produisent à des vitesses résiduelles (après freinage) comprises entre 40 et 80 km/h.
  • Plus la consommation de carburant augmente : à 120 km/h au lieu de 110 km/h sur autoroute, vous augmentez votre consommation de carburant d’1 litre par 100 km.
  • Plus vous mettez mal à l’aise les passagers à vos côtés : la tendance est à la conduite souple, sûre et économique.

 

radarLa mise en place d’un système de contrôle sanction automatisé et l’installation massive de radars sur les routes au début des années 2000 s’est accompagné pendant 10 ans d’une baisse des vitesses moyennes de 10%. Qu’ils soient « tronçon », « mobile-mobile » ou « discriminant », les radars automatiques font aujourd’hui partie du paysage. En savoir plus…
Zoom sur les radars

Les idées fausses

"Dépasser la limitation de quelques km/h n’est pas dangereux"
En ville notamment, où un grand nombre d’usagers cohabitent, rouler à 60 km/h plutôt qu’à 50 km/h n’est pas sans conséquences. Un piéton a 95 % de chance de survie lors d’un choc à 30 km/h, 53 % à 50 km/h et seulement 20 % à 60 km/h.
"Rouler plus vite vous fait gagner de temps"
Sur 100 km, rouler à 140 km/h plutôt qu’à 130 km/h vous fait gagner… 3 minutes seulement. La prise de risque vaut-elle le coup ?
"L’ABS réduit la distance de freinage"
Il évite le blocage des roues et ainsi la perte de contrôle du véhicule, mais ne réduit pas la distance de freinage.
"On roule de moins en moins vite sur les routes françaises"
On constate une augmentation de la vitesse moyenne par les voitures de 6 km/h depuis 2011-2012 sur les autoroutes limitées à 130 km/h, et de 2 à 3 km/h sur le réseau limité à 110 km/h. Sur le réseau limité à 90 km/h, 19% des conducteurs de voitures dépassent la vitesse limite.

Ce que dit le Code de la route

Les sanctions en la matière sont proportionnelles à la gravité du dépassement.

amende vitesse

En plus de ces sanctions, il faut aussi suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière pour totu infraction d’excès de vitesse de plus de 30 km/h.

Alcool, vitesse, téléphone... Comment réduire les risques au volant ?
Florilège de consiels et di'nformations sur les principaux risques de la route
Article publié le 31 mars 2016