Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

En France, l’utilisation d’un dispositif adapté est obligatoire jusqu’à l’âge de 10 ans ou jusqu’à ce que la taille de l’enfant lui permette d’utiliser la ceinture de sécurité (entre 1,35 m et 1,50 m). S’attacher en voiture, c’est partout et tout le temps, même pour de courts trajets ou à vitesse réduite. Il faut savoir que la violence de l’impact d’une collision à 50 km/h équivaut à une chute du 3e étage d’un immeuble.

 

Des chiffres qui font réfléchir

Chaque semaine en France, 1 enfant meurt et 30 enfants sont hospitalisés, alors qu’ils étaient passagers de voiture.

En 2017, 84 enfants de moins de 18 ans ont été tués en voiture et 914, hospitalisés pour leurs blessures. 41% des décès d’enfants et d’adolescents sur la route ont eu lieu alors qu’ils étaient transportés en voiture (source ONISR).

 

Notre dernière grande enquête menée avec Bébé Confort et dévoilée en 2019 montre que 2 enfants sur 3 transportés en voiture sont mal ou pas attachés ! La même situation que lors de notre précédente enquête commune menée 3 ans auparavant…

Et, seuls, 3 sièges auto utilisés sur 20 disposent du système de fixation Isofix qui divise par 2 les erreurs d’installation.

Pour en savoir plus

 

Des chiffres qui engage notre association à se mobiliser

noun_344Depuis 2005, le conducteur est responsable du port de la ceinture ou d’un moyen de retenue adapté pour tous ses passagers âgés de moins de 18 ans.

Le fait de transporter un mineur non retenu dans un dispositif adapté à sa morphologie, pour les plus petits, ou non ceinturé, pour les plus grands, est sanctionné d’une amende forfaitaire de 135 € pour le conducteur.

À savoir
Mon enfant est-il bien protégé ?
La sécurité des enfants en voiture - Tout ce qu’il faut savoir
Article publié le 31 mars 2016