Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

La conduite supervisée s’adresse aux jeunes de plus 18 ans, inscrits dans une auto-école en filière traditionnelle. Elle offre la possibilité de compléter sa formation par une phase de conduite accompagnée, soit avant de passer l’épreuve pratique, soit après un premier échec à l’examen, pour continuer à s’exercer et améliorer ses compétences à moindre coût.

  1. La conduite supervisée
  2. La conduite encadrée

La conduite supervisée

La formation

Pour accéder à la conduite supervisée, le jeune conducteur doit répondre à plusieurs conditions :

  • avoir réussi l’épreuve du “code” ;
  • avoir suivi au moins 20 heures de cours dans une école de conduite (ou 13 heures pour les voitures automatiques) et obtenu l’attestation de fin de formation initiale ;
  • avoir l’accord de l’assureur de la voiture.

C’est au moniteur de juger si vous avez acquis une maîtrise, des compétences et comportements au volant suffisants pour passer à la phase de conduite qui est précédée d’un rendez-vous pédagogique avec l’accompagnateur.

N’oubliez pas de placer un disque homologué “Conduite accompagnée” sur le véhicule !

L’accompagnateur

Comme pour la conduite accompagnée, il peut être un membre de la famille ou un ami et plusieurs personnes peuvent accompagner un seul élève conducteur. Il doit répondre à plusieurs critères :

  • Être titulaire du permis B, en cours de validité, depuis 5 ans au moins
  • Ne pas avoir commis de délit routier (alcool, grand excès de vitesse, …)
  • Avoir obtenu l’accord préalable de son assureur pour faire cet accompagnement avec son (ses) véhicule(s)

Il est possible de désigner plusieurs accompagnateurs.

2 -3La conduite supervisée ne donne pas droit à une réduction de la période probatoire de 3 à 2 ans.
À savoir

La conduite encadrée

La conduite encadrée s’adresse aux jeunes préparant, dans les établissements de l’Éducation nationale, les diplômes professionnels menant aux métiers de la route (BEP, CAP de conducteur routier).

Durant sa formation scolaire, l’élève peut passer les épreuves du “code” et du permis de conduire B dès 16 ans. Il peut, une fois les épreuves de code et de conduite réussies, après un rendez-vous préalable et l’accord du chef d’établissement, conduire avec l’accompagnateur de son choix jusqu’à l’obtention de titre du permis de conduire à 18 ans.

Article publié le 4 avril 2016