Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Plutôt sobre cette fois-ci la campagne de la Saaq québecoise. Mais le message est toujours efficace : il s’agit de rappeler aux conducteurs que “toutes les drogues nuisent à la conduite“.

Un décor minimaliste aux couleurs atones – l’intérieur d’une voiture dans un parking -, deux jeunes gens aux yeux rougis, un conducteur qui a du mal à boucler sa ceinture sous le regard perplexe de son passager…  Seule note de couleur contrastant avec la grisaille ambiante, c’est au moment où la voiture démarre enfin que surgit, sur son toit, le signal sans appel de la conduite sous l’emprise de stupéfiants. Une situation que peuvent repérer les forces de l’ordre, alors même que le conducteur a l’impression – illusoire – d’être en état de conduire.

Voir la vidéo sur youtube

Article publié le 27 avril 2016