Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Le risque d’accident des motards reste élevé en Suisse : 66 ont été tuées sur les routes en 2015 et 1 099, grièvement blessés. Leur vulnérabilité est liée notamment au fait qu’ils prennent moins de place dans la circulation et ne sont pas visibles, ou le sont trop tard, aux yeux des autres conducteurs, particulièrement aux intersections. Elle ne provient pas, du moins majoritairement, de leur comportement inadapté puisque leur responsabilité n’est engagée que dans 1/3 des cas de collisions avec d’autres véhicules à moteur.

Dans la perspective de rappeler aux motards qu’ils doivent “se protéger eux-mêmes en anticipant et en adoptant un style de conduite défensif”, la campagne “Stayin’ Alive” lancée en 2014 par le bpa (bureau suisse de prévention des accidents)  et la FMS (Fédération motocycliste suisse) se poursuit. Un nouveau slogan “Freine à temps. Les tiens seront contents” et les conseils de deux pilotes professionnels seront largement diffusés sur internet et les réseaux sociaux, à la télévision, par affichage et lors des événements rassemblant des motards.

La version 2016 de “Stayin’ alive” se déploie pour éviter que les motards qui sillonnent seulement 2% des kilomètres parcourus sur les routes suisses, ne continuent d’enregistrer 30% des blessés graves…

Article publié le 27 avril 2016