Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Comment expliquer le mauvais bilan de l’accidentalité sur les routes de l’UE ? Pour l’ETSC (*) qui compte notre association parmi ses membres et vient de publier deux nouveaux rapports sur la sécurité routière, c’est la réduction des contrôles de police qu’il faut incriminer.

Dans son rapport How traffic law enforcement can contribute to safer roads (**), l’ETSC pointe ainsi que le nombre de contraventions sanctionnant l’usage du téléphone au volant, l’une des principales causes d’accident, a diminué dans plus de la moitié des pays où des données sont disponibles ! Et, en Suède, aux Pays-Bas et en Finlande, la réduction du nombre de contraventions va de pair avec le ralentissement de la courbe de la mortalité routière depuis 2010.

Parallèlement à ces constats, l’ETSC fait le tour des performances européennes en matière de sécurité routière, dans son 10th Annual Road Safety Performance Index (PIN) Report (***) . Et vient de récompenser la Norvège, à l’occasion d’une toute récente conférence à Bruxelles, pour ses bons résultats : un taux de mortalité routière le plus bas de toute l’UE (23 décès par million d’habitants), la réduction de la mortalité sur les routes la plus importante en 5 ans (44%) et sur l’année 2015 (20%). Un modèle pour tous !
(*) European Transport Safety Council, organisme non-gouvernemental basé à Bruxelles qui pour l’amélioration de la sécurité dans les transports
(**) Comment l’application de la réglementation concernant les contrôles routiers peut améliorer la sécurité sur les routes
(***) 10e rapport PIN qui donne les meilleurs résultats de l’année en matière de sécurité routière

Article publié le 24 juin 2016