Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Royaume-Uni : le téléphone, encore plus dangereux que l’alcool ?

Des sanctions plus sévères, c’est ce qu’a décidé le ministère des Transports britannique pour contraindre les conducteurs à renoncer à tout usage de leur téléphone.

"Transformer la boîte à gants en coque pour téléphone"
“Transformer la boîte à gants en coque pour téléphone”

Cette mesure répressive est entrée en vigueur au début du mois : il en coûte désormais 6 points (au lieu de 3 auparavant) et une amende doublée à 200 £ (plus de 200 €) de mélanger téléphone et conduite. Pour mémoire, au Royaume-Uni, on ne perd pas de points ; on en gagne et quand le cumul de points atteint 12, le permis est invalidé. Ce renforcement des sanctions s’accompagne d’une campagne de sensibilisation, sous la signature Think, bien connue outre-Manche.

Pour le gouvernement britannique, le constat est sans appel. Les études ont montré que :
– le risque d’accident est 4 fois plus élevé quand le conducteur utilise son téléphone ;
– le temps de réaction du conducteur est 2 fois plus lent quand il « texte » que quand il a bu…

Comment faire ? Le meilleur moyen d’éviter la verbalisation ou, pire, l’accident, consiste à abandonner purement et simplement son téléphone quand on s’installe au volant. En l’enfermant dans la boîte à gants.

La campagne Think se décline en deux petits films. L’un d’eux, The Carvin Family: Life without Zoë (*), donne la parole au mari et aux enfants d’une femme qui a perdu la vie sur la route, victime d’un conducteur trop occupé à «texter» pour pouvoir freiner à temps… C’est tout en émotion contenue mais empreint d’une rage sourde que l’homme témoigne : « Les gens parlent d’accident. Mais ce n’est pas arrivé par « accident » ! C’est un drame de la route causé par quelqu’un qui a fait ce qu’il n’aurait pas dû faire ».

(*) « La famille Carvin : la vie sans Zoë »

 

Article publié le 14 mars 2017