Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Principaux chiffres insécurité routière mai 2017

Stationnaire. Le nombre de tués le mois dernier est le même que celui du mois de mai en 2016, selon les statistiques publiées par l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR).

En France métropolitaine, 294 personnes ont perdu la vie en mai 2017 sur la route.
Pas si mal. Sauf que l’an dernier, le mois de mai enregistrait une augmentation de plus de 10% par rapport à l’année précédente…

En mai 2017, les autres indicateurs sont à la hausse : le nombre d’accidents corporels (+ 1,7%, soit 85 accidents de plus), le nombre de blessés hospitalisés (+ 4,7%, soit 112 personnes hospitalisées au-delà de 24 h, de plus) et le nombre total de victimes (+3,1%, soit 203 victimes de plus).

Pourtant, sur les douze derniers mois, la mortalité routière n’augmente pas : on enregistre 18 tués de moins. A la différence du nombre d’accidents corporels (+2%, soit 1 164 accidents de plus) et du nombre de blessés hospitalisés (+3,9%, soit 1 050 personnes hospitalisées de plus).

Plus que jamais, il importe que chacun d’entre nous, y compris à pied ou à vélo, chaque jour, fasse en sorte de contribuer à un bilan plus favorable…

Article publié le 23 juin 2017