Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Campagne téléphone au volant DSR 2017

Téléphoner en conduisant, un danger qui fait l’actualité et qui incite à faire campagne. Pas seulement en France.

«Au volant, le téléphone peut tuer ». Dans sa dernière campagne, la Délégation à la sécurité routière n’y va pas par quatre chemins. Et à tous ceux qui objecteraient que jeter un coup d’œil à son smartphone n’a jamais fait de mal à personne, elle répond par 3 affiches. Trois visuels, sombres, qui dévoilent sans détour les résultats dévastateurs de l’usage du téléphone au volant pour différentes catégories d’usagers. En roulant à 50 km/h, quand le conducteur quitte la route des yeux pendant 5 secondes pour lire un texto, « texter », consulter un mail…, sa voiture parcourt 70 mètres, soit la largeur d’un terrain de rugby. Au-delà même de la sanction prévue, une amende de à 135 € et le retrait de 3 points, le risque du téléphone au volant, c’est de ne pas percevoir à temps, c’est-à-dire avant la collision, une autre voiture, un cycliste, un piéton…

Au même moment, sur le même thème, une campagne est lancée de l’autre côté de la Manche sous la signature Think. Autre pays, autre univers. Il s’agit d’une vidéo, tout en rose, sur un fond musical conçu par les réalisateurs du clip Happy de Pharrell William, qui brosse le tableau d’une rue vivante et colorée… jusqu’à ce qu’un chaton rose ne vienne, rétrospectivement, bousculer le quotidien.

En Grande-Bretagne aussi, utiliser son téléphone en conduisant peut coûter cher : une amende de 200 £ (soit un peu plus de 200 €), 6 points de plus (*) et un risque d’accident 4 fois supérieur.

(*) En Grande-Bretagne, le système est l’inverse du nôtre : les points se cumulent jusqu’à un maximum de 12 qui invalide le permis.

Article publié le 26 octobre 2017