Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

« Attachez votre ceinture, attachez-vous à la vie »

Affiche de la camagne de la DSR

L’onde de choc n’en finit pas de se propager… Cette fois-ci, c’est la nécessité de boucler la ceinture de sécurité que choisit de défendre la Délégation à la sécurité routière.

Pourquoi la ceinture ? Parce que ce réflexe est loin d’être acquis, alors même que l’obligation de s’attacher, à l’avant, date du tout début des années 70 et, à l’arrière, dépasse le quart de siècle ! Et aussi parce que l’absence de ceinture est hautement nuisible : « en 2016, 354 personnes décédées dans un accident de la route ne portaient pas de ceinture », rappelle la DSR.

Début 2016, Bruno Aveillan avait donné la première impulsion d’une série de films à la beauté glaçante. Il vient de récidiver avec « Attachez votre ceinture, attachez-vous à la vie », le film de la toute dernière campagne de la DSR que complètent deux spots radio. Ambiance morne, espaces devenus insipides, intense immobilité…, le temps s’est arrêté et toute couleur s’en est allée. Pour cette petite fille, seule avec ses peluches au milieu de sa chambre d‘enfant comme pour ce couple enlacé dans une infinie tristesse. Le défilé des photos qui, joliment encadrées, fixent les jours heureux, laisse présager le pire. Il se produit dans une myriade d’éclats de verre brisé et de visage dévastés.

Très belle réalisation soutenue par la musique saisissante du compositeur Bruno Coulais, interprétée par le violoniste Laurent Korcia. Autant de talents convoqués pour un message simple et nécessaire : « Chaque année, des familles sont brisées parce qu’un de leurs proches ne portait pas sa ceinture. A l’avant comme à l’arrière, attachez votre ceinture. Attachez-vous à la vie ».

Article publié le 21 novembre 2017