Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

De jeunes créatifs inventent la prévention de demain

L’imagination des jeunes créatifs est féconde. Ce que ne dément pas notre récente collaboration avec deux écoles de création graphique parisiennes, l’École de communication visuelle (ECV)  et Cifacom, l’École des métiers du graphisme et de l’audiovisuel.

Chacune d’entre elles, dans deux registres différents, a su répondre au « défi » que nous leur proposions : rappeler nos spécificités tout en marquant nettement notre différence avec la Délégation à la sécurité routière (DSR), institution dépendant du ministère de l’Intérieur, avec laquelle notre association est encore souvent confondue. Loin d’un déficit de notoriété puisque selon une étude réalisée l’an dernier, la quasi-totalité des Français affirme avoir déjà entendu parler de nous, c’est plutôt notre statut associatif qui est méconnu (pour 60% de Français).

Des élèves de l'Ecole de communication visuelleC’est avec l’objectif de retravailler notre identité graphique que nous avons pris contact il y a quelques mois avec l’ECV. Cinq groupes d’étudiants ont laissé libre cours à leur créativité pour imaginer le nouveau logo de notre association, forger une nouvelle identité visuelle, y compris digitale, et élaborer une campagne (affiche, film…). Le résultat est fort séduisant ! Les uns, Claire Gouyet et Carol Pierre, inventent une mascotte rappelant les bons gestes et invitant à être « tous à la hauteur » ; dans le même esprit, un autre groupe, Omar Laguerche et Théo Le Bihan, insiste sur la nécessité de « devenir civilisé » ; un autre encore, Etienne Philippe et Claire Gully, insiste sur les « petites » inattentions plus ou moins néfastes. Plus ludique, le « route player » de Wang Xuankai et Guo Xiaoyu, joue avec la forme des panneaux. Enfin, délibérément militant, le poing fermé noir sur fond blanc, imaginé par Myriam Jadart et Mahaud Colin, affiche un engagement marqué en faveur de la prévention des risques routiers.

Et notre coup de cœur revient au duo formé par Tom Lahetjuzan et Antoine Bliez qui se classe en tête du palmarès ! Pour son slogan « Le bon exemple, c’est vous » qui interpelle chacun d’entre nous ; pour la signature de campagne «Véhiculons ensemble les bonnes habitudes», en clin d’œil positif et participatif à l’univers de la route, à décliner sur divers objets du quotidien ; pour « le mur des bons exemples », virtuel ou non, grâce auquel chacun prend le temps de réfléchir à son comportement.

Quant au deuxième projet de coopération avec des étudiants, c’est un enseignant de Cifacom qui a pris contact avec notre association pour faire travailler un groupe de cinq élèves sur un cas concret. Medhi Achraf, Emilie Guy, Nathan Jecko, Aurore Maggi et Valentin Ponot, tous en Bachelor Réalisateur Audiovisuel, ne manquent ni d’humour ni d’à-propos ! Ils ont imaginé et filmé trois situations, toutes plus cocasses les unes que les autres, traduisant une prudence excessive… si décalée qu’elle interpelle le spectateur.

Autant de propositions que nous avons jugées intéressantes, cohérentes et efficaces et dont nous avons tenu à récompenser les jeunes auteurs.

 

Article publié le 30 janvier 2018