Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Saint Valentin

Derrière un message décalé et positif, une cause très sérieuse.

Amour, champagne, dîner aux chandelles… re-champagne.

En ce jour de Saint-Valentin, l’association Prévention Routière lance une campagne de prévention positive sur le digital, avec un nouveau message : « Mieux vaut s’envoyer en l’air que sur la route ».

Du 12 au 14 février 2018, l’association diffusera des messages de prévention sur Facebook et Twitter pour inviter les Français à anticiper leur retour de soirée le 14 février.

Les jeunes, la saint-valentin et les risques routiers

Cupidon armé de son arc  et  ses flèches touchera  particulièrement le cœur des jeunes couples ce soir-là, puisqu’en 2016, 61% des  couples âgés de moins de 24 ans et 57% des couples unis depuis moins de trois ans ont fêté la Saint Valentin1. L’occasion pour l’association  de sensibiliser les jeunes de 18-24 ans dont la route reste la première cause de mortalité.

Restez dormir chez lui / chez elle pour éviter les risques !

Le soir de la Saint-Valentin, préférez donc l’ivresse de l’amour -chez elle ou chez lui- plutôt que l’ivresse sur la route. Rappelons que l’alcool reste l’une des premières causes de mortalité routière, dont les deux tiers se produisent la nuit.

1 – Sondage Odoxa 2016 / Le Parisien
2 – Bilan ONISR 2016

 

Article publié le 12 février 2018