Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Danielle, engagée dans sa région pour sauver des vies

Danielle Lemaire

L’association Prévention Routière est fière de pouvoir compter sur ses 1 600 bénévoles qui agissent pour faire évoluer les mentalités sur la route et réduire le nombre de tués. Quotidiennement, ils mènent des actions de prévention et de sensibilisation sur tout le territoire, et auprès de publics différents.

C’est le cas de Danielle Lemaire, ancienne salariée au sein de l’administration du ministère de la Défense, aujourd’hui à la retraite. Elle se consacre bénévolement aux missions de l’association depuis maintenant 3 ans. Elle explique qu’elle s’est très rapidement intégrée au réseau de bénévoles puisque son mari était déjà impliqué dans l’association en tant que bénévole au comité de la Meuse. Danielle et son mari agissent dans la région Grand-Est, notamment au sein des départements de la Meuse, de la Moselle et Meurthe-et-Moselle.

Danielle mène diverses actions, elle se rend trois fois par mois au Tribunal de Grande Instance pour des séances de sensibilisation auprès des conducteurs infractionnistes, en correctionnel pour usage d’alcool et de stupéfiants au volant. Ces séances mettent en avant les dangers liés à ces substances, appuyées par des statistiques d’accidentalité, et elle rappelle les bons comportements à adopter.

Danielle s’adresse à un public varié et doit faire preuve de polyvalence et d’adaptation en fonction de ses différents interlocuteurs En effet, elle réalise des missions de prévention au sein de collèges et lycées. Grâce à différents outils pédagogique et notamment à l’utilisation de la réalité virtuelle, elle parvient à passer des messages auprès des jeunes. Elle intervient également auprès de salariés en faisant de la prévention contre la vitesse, le téléphone en voiture et le non port de la ceinture. Pour cela, Danielle dispose de matériel exclusif comme la voiture tonneau, le parcours alcool ou encore le « réactiomètre ».
Elle confie : « Je privilégie l’échange, j’aime prendre le temps d’expliquer les dangers, de donner des conseils et d’évoquer les risques encourus en cas de non-respect de la loi. D’ailleurs, les participants aux séances de sensibilisation ont très souvent des questions ».

Lorsque qu’on lui demande pourquoi elle a voulu devenir bénévole à l’association Prévention Routière, elle répond : « Depuis toujours je suis sensibilisée à la sécurité et notamment routière. Par le biais du métier de mon mari, j’ai baigné dans cet univers-là. Il était donc tout naturel pour moi de me consacrer par la suite à la sécurité des autres. Ma motivation c’est sauver des vies ».

Article publié le 17 mai 2018