Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

… tel est le message de l’association Prévention Routière depuis le Mondial de l’auto. Après 12 ans d’absence, l’association Prévention Routière fait son retour au Mondial de l’auto. Elle vous donne rendez-vous hall 2.2 du Parc des expositions (porte de Versailles) sur le stand B75.

Au programme : l’atelier « voiture tonneau » qui sensibilise le public à l’importance de la ceinture de sécurité. A cette occasion, l’association Prévention Routière dévoile les chiffres d’une enquête* menée auprès d’un échantillon représentatif de Français sur le port et la perception de la ceinture de sécurité.

Un quart des Français oublie parfois de mettre leur ceinture de sécurité : voilà un enjeu de sécurité routière toujours d’actualité, 45 ans après la première obligation légale !

Depuis sa première obligation légale, la ceinture de sécurité n’a cessé de faire preuve de son efficacité. Pourtant, en 2017, 343 victimes d’accident de la route ne portaient pas de ceinture. Ainsi, 45 ans plus tard, la ceinture de sécurité reste un sujet de préoccupation, ce que démontre l’enquête menée par l’association Prévention Routière ! En effet, il arrive encore à un quart des Français de ne pas boucler leur ceinture de sécurité.

Dans quelles circonstances ?

  • Quand ils sont assis à l’arrière (17%)
  • Dans un taxi ou un VTC (15%)
  • Lors de courts trajets (8%)
  • A faibles vitesses (8%)
  • Quand ils sont assis à l’avant (8%)

Par ailleurs, les 50/64 ans (32%) et les habitants d’Ile de France (36%) sont plus nombreux à négliger ce petit «clic» salvateur. Autres enseignements, si pour plus de 8 Français sur 10 mettre sa ceinture est un réflexe, certains semblent encore perplexes sur son efficacité et des idées reçues persistent. En effet, 27% déclarent qu’elle est gênante ou inconfortable, 17% ont peur de rester coincé et 8% pensent que la ceinture n’est pas vraiment utile en cas d’accident !

Du 4 octobre au 14 octobre, les visiteurs pourront tester l’efficacité de la ceinture de sécurité en s’installant dans la « voiture tonneau » qui reproduit le choc d’un tonneau réalisé à 50 km/h. Ce dispositif permet d’appréhender les risques que présentent les autres occupants non attachés et les objets « non rangés » situés dans l’habitacle…
Ne pas s’attacher : « La voiture tonneau » rappelle le risque encouru

Soutenir l’association Prévention Routière au Mondial de l’auto

Parce que l’association Prévention Routière a besoin de l’aide des donateurs pour mener à bien ses actions sur tout le territoire tout au long de l’année, une borne de micro-dons (3€) permettra au public d’apporter son soutien à l’association.

*Enquête réalisée en ligne entre le 19 et le 21 septembre 2018, auprès de 1061 Français âgés de 18 ans et plus. Opinion Way a réalisé cette enquête en appliquant les procédures et règles de la norme ISO 20252. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, lieu de résidence, statut et catégorie socio-professionnelle

Article publié le 4 octobre 2018