Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Hausse du nombre de personnes tuées sur la route en septembre

mortalité routière septembre 2018

La mortalité routière en septembre 2018 augmente en métropole comme outre-mer par rapport au même mois de l’an dernier.

+ 8,8%. C’est la hausse de la mortalité routière en septembre 2018, en métropole, selon les estimations provisoires de l’Onisr (Observatoire national interministériel de la sécurité routière). 323 personnes ont été tuées sur les routes de France métropolitaine le mois dernier, soit 26 de plus qu’en septembre 2017. Les motards sont particulièrement touchés, avec 81 personnes tuées à moto.

La hausse ne concerne pas seulement le nombre de tués. Le nombre d’accidents corporels augmente : on en comptabilise 5 373 (contre 5 088 en septembre 2017), soit 285 de plus (+ 5,6%). Le nombre de personnes blessées aussi : elles sont au nombre de 6 568 (contre 6 295 en septembre l’an dernier), soit 273 de plus (+ 4,3%). En revanche, le nombre de personnes hospitalisées plus de 24 h pour leurs blessures a baissé assez nettement par rapport au même mois de l’an dernier : elles constituent un total de 2 037 personnes, soit 358 de moins qu’en septembre 2017, ce qui représente une baisse de 14,9%.

Et outremer, la mortalité routière et le nombre d’accidents corporels augmente en septembre 2018 par rapport au même mois de 2017, alors que les autres indicateurs, le nombre de personnes blessées et hospitalisées, diminuent.

La DSR rappelle que « ce troisième trimestre 2018 enregistre la mortalité routière la plus basse sur un troisième trimestre ces 10 dernières années ».

Hormis la hausse en février dernier, les résultats de l’accidentalité, mois après mois, semblaient encourageants pour l’année 2018. D’ailleurs, l’Onisr rappelle que « depuis le début de l’année 2018, 2 426 personnes sont décédées sur les routes, soit 139 de moins que l’an dernier (-5,4 %) ». Reste à chacun à se comporter de sorte que, même avec le beau temps de ce début d’automne qui favorise les déplacements motorisés, les derniers mois de l’année confortent cette tendance.

 

 

 

Article publié le 18 octobre 2018