Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Juliette, engagée pour la sécurité et la prévention routières

Juliette Chofflet

Juliette Chofflet, 21 ans, originaire de Metz et détentrice d’un DUT carrières sociales, s’est engagée auprès de l’association en janvier dernier en tant que volontaire en service civique dans le département de la Marne (51).

Durant 6 mois, elle a pu entreprendre diverses missions de sensibilisation auprès d’un large public, avec le soutien des bénévoles et de la directrice du comité départemental de la Marne, Marie-Christine Reichart.

Lorsqu’on lui demande pourquoi s’être orientée vers l’engagement civique, elle répond : « après ma formation, j’ai eu du temps libre, je voulais le mettre au profit d’une cause, donner de mon temps et de ma personne ». Ayant effectué des études dans le social, Juliette se sentait proche du milieu associatif et avait le souhait de pouvoir être au contact des gens. Elle s’est alors tournée vers l’association Prévention Routière : « lorsque j’ai vu les missions que l’association proposait, j’ai tenté ma chance car je voulais sensibiliser. Je me suis tout de suite sentie concernée car la sécurité routière est l’affaire de tous, que l’on soit automobiliste, cycliste ou piéton, jeune ou bien âgé ».

Juliette a donc principalement réalisé des missions de sensibilisation que ce soit auprès des enfants, adolescents, salariés en entreprises et mêmes seniors. Elle était en charge d’animer des ateliers tels que des parcours vélo, voiture 10 erreurs, simulateur 4 roues ou encore remise à niveau du code de la route. Elle confie : « ce que j’ai privilégié durant mes interventions c’est surtout l’échange, j’ai apprécié le fait de transmettre des choses et de réellement adapter mon discours aux différentes personnes qui étaient face à moi. J’ai aimé la diversité du public ». Une des opérations à laquelle elle a participé l’a particulièrement marquée ; au sein d’un IME (Institut médico-éducatif) auprès de jeunes en situation de handicap : « il a fallu que je fasse un travail important d’adaptation et que je me montre patiente et pédagogue. Là c’était une approche très différente mais j’ai pu avoir des interactions poignantes. »

La jeune femme a également participé à plusieurs évènements ; le salon de l’Auto Moto à Châlons-en-Champagne et a organisé le Challenge départemental de vélo de la Marne avec l’appui des bénévoles et la directrice du comité ainsi qu’Agnès Wateaux qui y est secrétaire. Ensemble, ils ont permis que cette journée se déroule le mieux, en collaboration avec la Brigade motorisée (BMO) et l’association Unis-Cité. Cet événement consistait à rassembler les élèves des écoles primaires de la Marne qui avaient auparavant participé à des pré-sélections. Le challenge se composait d’une partie théorique et une pratique afin d’apprendre les bons réflexes pour être à l’aise à vélo et travailler leur maniabilité pour plus de sécurité ; « cela a permis de les valoriser eux et leurs progrès ».

Cette expérience a fait évoluer Juliette. Désormais, elle se sent mieux informée sur les questions de sécurité routière donc plus responsable, désireuse de continuer à donner le bon exemple sur l’attitude à adopter sur la route. De son expérience, elle en tire des conclusions positives : « je vois les choses différemment, je me sens plus attentive à ce qui m’entoure ». Aujourd’hui, elle est désormais bénévole à l’association et continue d’agir auprès des différents publics pour sensibiliser aux dangers de la route. Un conseil ? « Ce qui est important c’est de ne pas employer un ton dramatique ou moralisateur, il faut rester pédagogue ! ».

Chaque année en France, des milliers de jeunes deviennent volontaires en service civique. Ils répondent présents afin de réaliser des missions d’intérêt général variées au sein d’organismes agréés, collectivités, établissements publics et associations. En 2017, l’association Prévention Routière comptait près de 180 jeunes volontaires.

Article publié le 15 novembre 2018