Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

En janvier 2019, selon les estimations provisoires de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) la mortalité routière en France est en hausse de 3,9%.

 

  238 personnes sont décédées, contre 229 en janvier 2018 soit 9 de plus qu’en janvier 2018. Les accidents corporels et les personnes blessées sont quant à eux en baisse :
  • le nombre d’accidents corporels s’établit à 4 026 contre 4 207 en janvier 2018, soit 181 accidents corporels de moins (-4,3%) ;
  • 5 036 personnes ont été blessées contre 5 159 en janvier 2018, soit 123 de moins (-2,4%) ;
L’augmentation de la mortalité routière enregistrée en janvier concerne surtout les séniors de 65 ans et plus alors que la mortalité des jeunes adultes baisse. Selon l’ONISR, cette augmentation de la mortalité par rapport à l’an dernier est relevée en agglomération et sur autoroutes, avec une stabilité par rapport à la moyenne des mois de janvier 2013-2017. Pour le réseau hors agglomération hors autoroutes, la mortalité est légèrement inférieure à celle de janvier 2018 et très inférieure à la moyenne des mois de janvier de 2013 à 2017. L’ONISR indique que l’effet de l’abaissement de la vitesse maximale autorisée à 80 km/h sur le réseau routier rural sans séparation centrale compense encore, en partie, la forte dégradation des dispositifs de contrôle automatisé.
Selon l’ONISR, 20 personnes ont perdu la vie sur les routes des Outre-mer en janvier 2019, soit 2 de plus qu’en janvier 2018. Les autres indicateurs sont également en hausse : ● le nombre des accidents corporels est en hausse avec 254 accidents corporels en janvier 2019 ; ● le nombre de personnes blessées augmente également, avec 298 blessés en janvier 2019.
Augmentation de la mortalité routière dans les Outre-mer
Article publié le 27 février 2019