Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Hausse de la mortalité routière, en mars aussi

Cyclo
Moto
Piéton
Vélo
Voiture
Ado / jeune
Adulte / Parent
Sénior
Sécurité
mortalité routière mars 2019

Mois après mois, l’Onisr (Observatoire national interministériel de la sécurité routière) dévoile ses estimations provisoires de l’accidentalité, notamment de la mortalité sur les routes. Et pour ce début d’année, elle est chaque fois à la hausse.

250 personnes ont perdu la vie sur les routes de la France métropolitaine en mars dernier. Autrement dit, on compte 17 personnes tuées de plus qu’en mars 2018, soit une augmentation de 7,3%. La hausse concerne aussi le nombre des accidents corporels : on en dénombre 4 416 en mars 2019, soit 442 de plus, ce qui représente une augmentation de 11,1%. Elle concerne aussi le nombre de personnes blessées qui se monte à 5 432 le mois dernier, avec 427 de plus qu’en mars de l’an dernier, ce qui représente une hausse de 8,5%.
Et en mars 2019, les cyclistes (+8%), les cyclomotoristes (+7%), et les piétons (+5%) constituent les usagers les plus fragiles. «Comme en février 2019, note l’Onsir, la mortalité des cyclistes est à nouveau la plus forte relevée pour un mois de mars, depuis dix ans, avec 18 décès estimés le mois dernier. ».

Le premier trimestre de l’année se termine. Et, selon le bilan (encore provisoire), la mortalité routière a augmenté très nettement, de 9,3%, par rapport au 1er trimestre de l’an dernier. Surtout, en ce qui concerne les catégories de la population, pour les seniors et, parmi les catégories d’usagers, pour les piétons, les cyclistes et les motards.
L’Onisr voit dans cette hausse des trois premiers mois de 2019, les effets de « la météo printanière a favorisé les déplacements ».

Dans les Outre-mer, la mortalité routière est en baisse, alors que le nombre d’accidents corporels et de personnes blessés augmente.

Pour en savoir plus

Article publié le 23 avril 2019