Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Rentrée des classes et Semaine de la mobilité : focus sur l’enfant à vélo !

A l’occasion de la Semaine européenne de la mobilité consacrée aux piétons et au vélo, les associations Prévention Routière et Attitude Prévention dévoilent les résultats d’une enquête* sur l’apprentissage et les conditions de circulation des enfants à vélo.

L’initiation et la circulation à vélo : des parents investis très tôt !

Alors que chaque année les associations sensibilisent 400 000 enfants à la pratique du vélo, les deux partenaires ont interrogé les parents des enfants concernés pour faire le point sur l’apprentissage et la pratique du vélo chez les plus jeunes.
Cette enquête révèle que les parents sont les premiers acteurs de l’apprentissage du vélo. En effet, une majorité d’entre eux déclare les avoir initié au vélo hors circulation dès 3 ans. Les enfants commencent à se déplacer dans la circulation à partir de 5 ans (avec ou sans accompagnateur). Toutefois, l’étude montre que 10% des enfants en fin de primaire ne se sont jamais déplacés dans la circulation à vélo.

Des parents soucieux de la sécurité avant tout !

L’entrée au collège est un moment clé dans la pratique du vélo, il devient un engin de mobilité et plus uniquement de loisirs : 25% des parents d’enfants de 10 ans et + déclarent que leur enfant se rend régulièrement ou occasionnellement au collège à vélo. Toutefois, les parents sont avant tout soucieux de la sécurité de leur enfant : 54% d’entre eux sont réticents pour des raisons de sécurité ou des raisons pratiques. Ils expriment des craintes à laisser leur enfant seul sur la route : 92% redoutent le comportement des autres usagers et 83% la vitesse des véhicules, 66% craignent les carrefours dangereux et 36% se soucient du manque de maitrise de leur enfant.

Pour être rassurés et permettre à leur enfant de circuler plus régulièrement à vélo, ils évoquent plusieurs solutions dont l’aménagement de pistes cyclables (92%), plus de sensibilisation auprès des autres usagers (71%) ou encore les zones 30 (42%).

Enfin, 9 répondants sur 10 considèrent l’éducation routière à l’école comme indispensable pour compléter cet apprentissage et rendre les enfants autonomes sur la route. 350 pistes d’éducation routière animées par les bénévoles de l’association Prévention routière, avec le soutien de l’association Attitude Prévention, sont mobilisés au cours de sessions théoriques et pratiques, en classe et à l’extérieur. Les bons réflexes à vélo sont passés en revue ! L’objectif est d’apprendre aux élèves à se déplacer de façon autonome et en toute sécurité. Pleinement impliquées dans le dispositif « Savoir rouler à vélo », les associations proposent leur savoir-faire et mettent également à disposition leurs outils pédagogiques (dont : Mobilipass et L’enfant à vélo).

*Enquête en ligne menée auprès de 1786 personnes du 2 mai au 5 juillet 2019 via les réseaux sociaux ainsi qu’auprès des parents présents lors des challenges départementaux d’éducation routière

Article publié le 16 septembre 2019