Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Quel permis pour quel deux-roues (ou trois-roues) ?

Cyclo
Moto
Ado / jeune
Adulte / Parent
Permis

Petite ou grosse cylindrée, les conditions d’accès à la conduite ne sont pas les mêmes. Les conditions peuvent également varier en fonction de l’ancienneté du permis du conducteur.

  1. Conduire un cyclomoteur
  2. Conduire une « -125 cm3 »
  3. Conduire une « +125cm3 »
  4. Cas particuliers des tricycles à moteur

Rappel :

  • Les petites cylindrées regroupent les “cyclomoteurs” n’excédant pas 50 cm3 dont la puissance maximale est 4 kW (5,5 ch) ainsi que les “motos légères” n’excédant pas les 125 cm3 dont la puissance ne doit pas dépasser 11 kW (15 ch).
  • Les grosses cylindrées sont les motos de plus de 125 cm3 dont la puissance est supérieure à 15 ch.
Le terme de « scooter » désigne aussi bien un cyclomoteur qu’une 125 cm3 ou une plus grosse cylindrée…
À noter

Conduire un cyclomoteur

C’est souvent le premier véhicule d’un jeune conducteur. Et pour cause : c’est le seul accessible dès l’âge de 14 ans. Les conditions pour pouvoir conduire un cyclomoteur :

  • Avoir au minimum 14 ans.
  • Pour les personnes nées à partir de 1988 : être titulaire du permis AM, du Brevet de sécurité routière (BSR) ou d’un permis de conduire valide.
  • Les personnes nées avant 1988 n’ont pas besoin de permis spécial mais quelques heures d’apprentissage en moto-école peuvent être utiles.
  • Souscrire une assurance et avoir une carte grise et une plaque d’immatriculation
  • Rouler avec un véhicule muni de tous les équipements obligatoires.
  • Porter un casque homologué, correctement attaché et des gants de protection certifiés
  • Allumer ses feux de croisement de jour comme de nuit (obligatoire pour les cyclomoteurs mis en circulation après le 1er juillet 2004).

 

Le permis AM

Pour obtenir le permis AM, il faut :

  • Être âgé de 14 ans révolus
  • Réussir la partie théorique : l’ASSR 1 (en classe de 5e) ou l’ASSR 2 (en classe de 3e) ou l’ASR (dans les Greta) pour les apprentis et tous ceux qui ont quitté le système scolaire
  • Suivre une formation pratique en école de conduite pendant 7 heures : 2h hors circulation, 4h dans la circulation et 1h de sensibilisation aux risques, sauf pour les titulaires du permis B
  • Fournir un dossier d’inscription auprès de la préfecture qui délivrera le permis.

L’attestation de suivi de la formation pratique, délivrée par l’établissement d’enseignement à la conduite, permet de conduire, pendant 4 mois un cyclomoteur ou une voiturette, en attente de la délivrance du permis AM par la préfecture.

La validité du permis AM est limitée à 15 ans. Pour le renouveler, il faudra fournir une nouvelle photo et mettre à jour ses coordonnées.

 

Ce que dit le Code de la route

Une amende de 35 € sanctionne :

  • La conduite d’un cyclomoteur sans permis. Dans ce cas, le véhicule peut être immobilisé et le conducteur ne sera pas assuré en cas d’accident.
  • Le non-respect de l’obligation d’allumer les feux le jour

Une amende de 68 € (minorée à 45 € si payée dans les 15 jours),  avec retrait d’1 point pour le conducteur, sanctionne :

  • le  non-port de gants certifiés.

Une amende de 135 € est prévue pour :

  • Un défaut de port du casque
  • Le port d’un casque non attaché ou non homologué
  • La conduite d’un cyclo débridé
S'informer sur les différents permis
Si vous êtes perdu dans la jungle des permis, cette brochure vous aide à faire le point !

Conduire une « -125 cm»

Scooter ou motos légères : les « 125 » peuvent tout de même atteindre des grandes vitesses et peuvent circuler sur les voies rapides et autoroutes. C’est pour cela qu’une plus grande expérience est demandée au conducteur. Les conditions de conduite :

  • Avoir 16 ans au minimum
  • Être titulaire du permis A1 (ou l’ancien AL), A2, AL ou A
  • OU être titulaire du permis B depuis au moins deux ans et après avoir suivi une formation de 7 heures en moto-école
  • Souscrire à une assurance « au tiers » au minimum et avoir une carte grise et une plaque d’immatriculation
  • Rouler avec un véhicule muni de tous les équipements obligatoires.
  • Porter un casque homologué, correctement attaché et des gants de protection certifiés
  • Allumer ses feux de croisement de jour comme de nuit (obligatoire pour les véhicules mis en circulation après le 1er juillet 2004).

 

Le permis A1

Pour obtenir le permis A1, il faut :

  • Être âgé de 16 ans minimum
  • Réussir l’épreuve théorique générale (le Code)
  • Réussir l’épreuve pratique, une partie hors-circulation avec interrogation orale et 35 minutes en circulation.
  • Pour les détenteurs du permis B depuis au moins 2 ans, 7 heures de formation suffisent.

 

Dans quels cas un titulaire du permis B n’est-il pas tenu de suivre la formation de sept heures ?
• Si vous avez obtenu le permis B avant le 1er mars 1980.
• Si vous avez été assuré(e) au moins une journée pour la conduite d’une « 125 » ou d’un véhicule de la catégorie L5e (tricycle) entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010. Si vous êtes dans cette situation, demandez un relevé d’informations à votre assureur stipulant que vous avez été assuré pour une « 125 » durant cette période. Gardez ce relevé sur vous afin d’être en mesure de le présenter lors d’un éventuel contrôle

Attention : si vous avez obtenu le permis B à compter du 1er mars 1980 et que la case A1 ou AL est tamponnée sur votre permis (A1 ou AL obtenu par équivalence), vous devez tout de même suivre la formation. L’équivalence n’est plus valable.

Conduire une « +125cm3 »

Il s’agit là des « grosses cylindrées », y compris à trois roues, dont la vitesse peut être considérable et la gravité des accidents encore plus importants. Une formation comparable à celle du permis automobile est requise et indispensable. Les conditions de conduite  :

  • Avoir 18 ans au minimum
  • Être titulaire d’un permis moto A2 ou A. Le permis A2 limite à la conduite d’un véhicule d’une puissance maximum à 35 kW, avec un  rapport puissance/poids inférieur à 0,2 kW/kg
  • Souscrire à une assurance « au tiers » au minimum et avoir une carte grise et une plaque d’immatriculation
  • Rouler avec un véhicule muni de tous les équipements obligatoires
  • Porter un casque homologué, correctement attaché et des gants de protection certifiés
  • Allumer ses feux de croisement de jour comme de nuit (obligatoire pour les véhicules mis en circulation après le 1er juillet 2004)

 

Les permis A2 et A

Le permis A2 a fait son apparition le 19 janvier 2013. Il permet de conduire des motos dont la puissance n’excède pas 35 kW (soit 48 ch). Pour l’obtenir, il faut :

  • Être âgé de 18 ans minimum
  • Réussir l’épreuve théorique générale (le Code)
  • Réussir l’épreuve pratique en deux temps, l’une sur “plateau”, avec interrogation orale, l’autre en circulation (durée : 35 minutes)

 

Le permis A permet de conduire toute moto sans limite de puissance, y compris à trois roues et y compris avec side-car.

L’accès au permis A a changé depuis le 3 juin 2016. Désormais, pour l’obtenir, il faut :

  • Être titulaire du permis A2 (accessible à 18 ans) depuis au moins deux ans
  • Suivre une formation de 7 heures en moto-école.

Cas particuliers des tricycles à moteur

Ceux dont la puissance maximale est de 15 kW peuvent se conduire avec le permis A1, A2, A ou le permis B (obtenu depuis 2 ans) complété par 7h de formation.

Ceux dont la puissance est supérieure à 15 kW se conduisent avec le permis A ou le permis B (obtenu depuis 2 ans) complété par 7h de formation.

 

Article publié le 23 mars 2016