Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

L’hiver, les bons pneus

Voiture
Adulte / Parent
Conduire par mauvais temps
Distances de sécurité
Réglementation
Vitesse

Conduire sous des chutes de neige ou sur route verglacée exige d’être prudent ! Et de pouvoir compter sur des équipements spéciaux. Faisons le point.

  1.  Les chaînes à neige
  2. Les pneus « hiver »
  3. Les pneus à crampons (ou cloutés)
  4. Les « chaussettes » à neige

 France_road_sign_B26.svgLes chaînes à neige

Elles sont autorisées uniquement lorsque la neige adhère à la chaussée. Et elles deviennent obligatoires, lorsque le panneau B26 (ci-contre), les imposent sur certaines voies. Sauf si un panonceau précise la mention  « pneus neige admis ».

Quelques dispositions sont à respecter.

  • N’attendez pas d’être immobilisé par la neige pour monter les chaînes.
  • Arrêtez-vous sur une aire de chaînage, un parking ou un refuge, à l’écart de la chaussée et en terrain plat, pour ne pas gêner le trafic et rester en sécurité.
  • Fixez les chaînes au moins sur deux roues motrices (le plus souvent à l’avant, sauf pour les voitures à propulsion). L’idéal est d’équiper les quatre roues.
  • Roulez à allure très réduite (50 km/h maximum) : les chaînes sont réservées aux situations exceptionnelles. Et ne s’utilisent que sur la neige.
  • Pensez à les retendre après quelques kilomètres.
  • Démontez-les dès qu’elles deviennent inutiles, en l’absence de neige sur la chaussée.

Ne jamais oublier !
Hiver comme été, les pneus d’un même essieu doivent être du même type, d’usure équivalente et gonflés à la pression recommandée par le constructeur.
Pour être préparé à cette situation, n’hésitez pas, au moment de l’achat, à demander au vendeur de vous expliquer le montage. Puis chez vous, avant le départ, entraînez-vous à monter les chaînes sur votre voiture !

Les pneus « hiver »

C’est la solution lorsque l’hiver est long et rigoureux, les températures basses, les chaussées froides ou fréquemment enneigées ou verglacées. Grâce à une gomme et des sculptures spéciales, le pneu hiver offre sur route glissante, mouillée, verglacée ou enneigée :

  • une meilleure adhérence
  • une meilleure motricité
  • une distance de freinage plus courte que le pneu été.

pneusAttention ! Il est absolument nécessaire d’équiper les 4 roues du véhicule.

Le pneu hiver, c’est pour le froid !
A monter si la température extérieure est inférieure à 7°C. Mais à ne pas utiliser au-dessus de 10°C. Car sous des températures élevées, leur usure s’accélère et leur adhérence élevée augmente la consommation de carburant.

Les équipements hivernaux (pneus hiver, par exemple) seront obligatoires dès l’hiver prochain, à partir du 1er novembre 2021 : les préfets de 48 départements des zones montagneuses pourront les imposer jusqu’à la fin de la période hivernale (31 mars).
A noter

 

 

pneus cloutés

Les pneus à crampons (ou cloutés)

Ils peuvent faciliter la conduite sur le verglas mais ils sont soumis à une plus forte réglementation du fait des dégâts qu’ils causent sur la chaussée.

  • Ils sont autorisés uniquement entre le samedi précédant le 11 novembre et le dernier dimanche de mars, sauf arrêté préfectoral qui modifierait ces dates (notamment dans les régions froides et en montagne).
  • Le conducteur a l’obligation de placer un disque spécial (ci-contre) à l’arrière de son véhicule.
  • La vitesse maximale est limitée à 90 km/h.

Les « chaussettes » à neige

Il s’agit d’une housse en tissu qui recouvre chaque pneu pour maintenir l’adhérence sur des chaussées enneigées.

Cet équipement léger ne résiste ni à la vitesse (pas plus de 50 km/h) ni aux chaussées sans neige !

A réserver pour un usage très ponctuel.

Article publié le 24 mars 2016