Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Le vélo à l’honneur lors du dé-confinement : l’association Prévention Routière se mobilise pour la sécurité de tous

Vélo

Avec l’arrivée du dé-confinement, la pratique du vélo, encouragée par le gouvernement, s’impose comme un mode de transport alliant respect des gestes barrières, écologie, économie, gain de temps et bénéfice santé.
Que des avantages ! A condition toutefois de respecter les quelques règles et conseils essentiels pour circuler en toute sécurité. Petit rappel utile de l’association Prévention Routière.

Les conseils de sécurité pour les cyclistesCycliste et vélo bien équipés

  • Être bien équipé
    Avant de partir, vérifier que le vélo est en bon état (pression des pneus, hauteur de la selle, freins, chaîne, sonnette, dispositifs d’éclairage et réfléchissant) et préparer ses équipements (casque homologué, gants, vêtement de pluie, chasuble ou gilet rétroréfléchissant)… sans oublier masques et gel hydro-alcoolique en fonction des lieux qui seront fréquentés au cours de la sortie !
  • Respecter le Code de la route
    Notamment les feux, stop, et cédez-le-passage… mais également le taux légal d’alcool, l’interdiction d’utiliser téléphone, oreillettes ou casque audio. Petit rappel, il est interdit de rouler sur les trottoirs (sauf pour les enfants de moins de 8 ans).
  • Circuler sur les aménagements cyclables permanents ou temporaires lorsqu’ils existent.
    Sur la chaussée, rouler à droite ! Toutefois, il est important de rester vigilant aux bas-côtés des routes de campagne (attention aux ornières et gravillons) et aux véhicules en stationnement en ville (gare aux ouvertures de portières intempestives, aux piétons qui débouchent entre deux voitures, etc).
  • Avant de tourner, regarder toujours à gauche et derrière et indiquer les changements de directions en tendant le bras.
  • Redoubler de prudence aux intersections et dans les giratoires. C’est là que le risque de conflit avec les autres véhicules existe, même en cas de circulation sur une piste cyclable.
  • Attention à la visibilité et aux angles morts !
    Si le cycliste voit parfaitement les autres usagers de la route, lui n’est pas forcément visible ! Pour cela, il doit absolument se rendre visible en portant des vêtements clairs et autres éléments qui renforcent sa visibilité. L’autre risque se situe principalement dans les angles morts notamment ceux des poids lourds et véhicules de transport en commun. Selon la disposition du cycliste par rapport au véhicule, il est visible ou non. Dans ce cas, il est important de toujours garder le contact visuel.

Des modules interactifs pour aller à l’essentiel de la sécurité

L’association Prévention Routière, association reconnue d’utilité publique, s’implique également auprès des entreprises afin de les accompagner dans cette période de mutation de mobilité des salariés. En effet, parmi les salariés, certains vont faire le choix de se déplacer à vélo. C’est pourquoi, l’association met à leur disposition plusieurs ressources d’information listées ci-dessous.

– En 2018, 175 cyclistes ont été tués et 4328 ont été blessés dans un accident de la route, un chiffre en constante augmentation depuis 2015.
– La moitié des accidents ayant occasionné une personne tuée ou blessée en bicyclette résultent d’une collision par le côté.
– 62 % des cyclistes tués ou blessés le sont sur les 6 mois d’avril à septembre.
– En France, en agglomération, seuls 22 % des cyclistes portent le casque en semaine, 27 % le weekend. Une étude** montre que le risque de fracture crânienne est divisé par 3 par le port d’un casque de protection.

*Données ONISR 2018
** Rémy Willinger et Caroline Deck, Note de synthèse sur les traumatismes crâniens et leurs séquelles, TEVU, Université de Strasbourg, CNRS, mai 2017

Rappel des principaux chiffres* concernant l’accidentalité des cyclistes
Article publié le 11 mai 2020