Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Formation permis

Quasiment indispensable, il n’est pas très bon marché. On note une légère désaffection pour la voiture, surtout chez les jeunes urbains… Mais le permis de conduire reste, aujourd’hui encore, un précieux sésame. Petit tour d’horizon des aides au financement du permis.

Selon son âge, sa situation professionnelle, son lieu de vie…, on peut bénéficier de facilités de paiement ou d’aides pour financer la préparation de son permis de conduire.

Permis à 1€ par jour

C’est un prêt à taux zéro accordé par une banque à un candidat majeur ou aux parents d’un jeune mineur. Il permet de financer la formation en auto-école des permis A (moto), A1 (moto légère), A2 et B (voiture), les intérêts étant pris en charge par l’État.

A noter : ce prêt est accordé une seule fois pour un seul permis.

Le dispositif du « permis à 1€ par jour » concerne les jeunes, entre 15 et 25 ans :

  • qui s’inscrivent pour la première fois en auto-école
  • qui ont raté l’épreuve pratique de conduite et suivent une formation complémentaire pour la repasser : dans ce cas, le montant du prêt est de 300 €.

Il se pratique dans une auto-école ayant le label « qualité des formations au sein des écoles de conduite » et en convention avec l’État. Et dans un établissement bancaire agréé de son choix.

Financement du permis, en formation professionnelle

Mon compte formation CPFLa préparation du permis de conduire peut être prise en charge dans le cadre du compte personnel de formation (CPF). Sauf pour les permis A (moto) et BE (pour tracter une remorque/caravane).

Cette disposition concerne toutes les personnes actives, du début de l’activité professionnelle jusqu’à la retraite.

Rendez-vous sur le site Mon compte formation pour créer son compte, consulter les droits de formation acquis(en euros) et choisir l’auto-école agréée.

Financement du permis, en apprentissage professionnel

Les apprentis majeurs et titulaires d’un contrat d’apprentissage peuvent recevoir une aide de 500 € qui contribue au financement de leur permis B (voiture). A condition qu’ils aient commencé à préparer l’examen au moment de faire leur demande.

A noter : cette aide n’est attribuée qu’une seule fois, mais peut se cumuler à d’autres prestations.

Pour l’obtenir, l’apprenti remet à son CFA (Centre de formation d’apprentis) sa demande, la copie d’un papier d’identité, la copie du devis ou d’une facture récents (moins de 12 mois) de l’auto-école.
Selon les cas, le montant de l’aide est versé directement à l’apprenti ou à l’auto-école.

Pour en savoir plus

Financement du permis, en recherche d’emploi

Un demandeur d’emploi (non indemnisé) peut bénéficier d’une aide financière pour la formation au permis B (voiture). Elle est accordée par Pôle Emploi qui propose une prise en charge totale ou partielle, selon les régions. A condition que l’absence de permis soit reconnue comme un obstacle à l’embauche.

A noter :
– cette aide n’est attribuée qu’une seule fois et ne peut se cumuler avec d’autres dispositifs d’aide au permis ;
– en cas de permis invalidé (perte de points), cette aide peut être octroyée pour repasser les deux épreuves (théorique et pratique).

Cette aide concerne toute personne majeure, inscrite comme demandeur d’emploi depuis au moins 6 mois.

Les « bourses au permis »

Formation au pemris jeune conducteurDe nombreuses collectivités locales (région, département ou commune), avec le concours de l’État, offrent de financer la formation au permis de conduire. Et ce, en échange de travaux d’intérêt collectif  : aide aux enfants en difficulté, surveillance/entretien des espaces publics, tâches administratives…

Ce dispositif de solidarité réciproque concerne les jeunes de 16 à 25 ans.

 

⇒ ⇒ ⇒ Se renseigner directement auprès de sa commune, chaque collectivité définissant ses critères d’attribution : conditions de ressources, nombre d’heures de travail…

 

Et aussi, pour un moindre coût

Préparer le permis en candidat libre.

Sans oublier que libre ne signifie pas sans obligations. Chaque candidat devra accomplir lui-même les démarches administratives. Il devra s’inscrire pour les épreuves de l’examen, obtenir son livret d’apprentissage, se former à la conduite pendant une durée minimale (20 heures), louer une voiture à double commande pour l’épreuve pratique…

Pour en savoir plus

Sachez aussi que la conduite est une activité complexe, qui nécessite un apprentissage sur une durée longue.

Article publié le 26 juin 2020