Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Un outil pédagogique inédit qui met la science au service de la prévention du risque routier

 

« Mon cerveau, mon ami pour la route » est un projet pédagogique original, conçu et réalisé par la Fondation La main à la pâte et l’association Prévention Routière, avec le soutien de la Fondation d’Entreprise Michelin. Les deux partenaires ont uni leur savoir-faire pour développer une approche scientifique et pédagogique du risque routier. L’objectif de ce nouvel outil pédagogique ? Aider les élèves à devenir autonomes dans leurs déplacements à pied en leur offrant la possibilité de mieux comprendre le fonctionnement de l’attention (limites, distracteurs, multitâche…). Ce dispositif est constitué de cinq séquences pédagogiques (six heures d’activités) au cours desquelles les enfants sont invités à réaliser de multiples expériences.

Sciences + pédagogie = prévention routière2

Chaque année, près de 1 250 enfants de moins de 12 ans sont victimes d’accidents de la route en tant que piétons*. C’est pourquoi, la Fondation La Main à la Pâte et l’association Prévention Routière ont décidé de proposer une nouvelle approche en matière d’éducation routière. Convaincus qu’il est important pour les plus jeunes de connaitre les ressorts du cerveau pour être plus attentifs dans la rue, les deux partenaires ont développé cinq séquences pédagogiques à destination des enseignants de cycle 3 (CM1, CM2, 6e). Grâce à un tutoriel en ligne**, les enseignants peuvent s’approprier le projet et télécharger toutes les ressources aidant à sa mise en œuvre en classe, avec leurs élèves.

Zoom sur les séquences pédagogiques

Séquence 1 – Le champ de vision – Qui voit qui ?
Les élèves expérimentent les limites de leur champ visuel. Ils doivent, entre autres, reconstituer en maquette, des rues, véhicules, piétons et s’apercevoir que lorsqu’un piéton voit un véhicule, le conducteur de ce véhicule ne le voit pas toujours.

Mon cerveau, mon ami pour la routeSéquence 2 – Que voit-on la nuit ?
Les élèves réfléchissent à des stratégies permettant d’être visible lors des déplacements de nuit. Puis, ils les expérimenteront. Il s’agit au travers d’expériences, de les sensibiliser à l’importance de s’équiper d’éléments rétro-réfléchissants (vêtements, cartable).

Séquence 3 – L’attention limitée
L’objectif est de démontrer aux élèves que l’attention est limitée. Il n’est pas possible d’être attentif à plusieurs choses en même temps. Essayer de compter en même temps le nombre de t et le nombre de s dans une phrase… Pas simple ! Dans la rue, c’est la même chose, les enfants doivent sélectionner ce à quoi ils doivent faire attention.

Mon cerveau, mon ami pour la routeSéquence 4 – Les distracteurs
Comment faire comprendre aux enfants que, même concentré, une information visuelle, sonore ou même olfactive peut détourner l’attention ? C’est le sens de cette session. Dans la rue, il est très important de mettre en place des stratégies permettant de réduire l’impact des distracteurs (éteindre son téléphone, retirer ses écouteurs notamment au moment de traverser, ne pas jouer dans la rue…)

Séquence 5 – Réalisation d’une charte
Enfin, la séance 5 est un réinvestissement de l’ensemble des notions vues au cours des séquences précédentes : les élèves sont invités à rédiger une charte de conduite à adopter pour ne pas se mettre en danger lorsqu’ils se déplacent. C’est l’occasion également d’impliquer les parents et de les associer au parcours pédagogique.

* Source ONISR 2019
** Ressource pédagogique clés en main  Tutoriel (parcours de formation)

CP_MON CERVEAU UN AMI POUR LA ROUTE_13.01.2021
Article publié le 13 janvier 2021