Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Baromètre : « Les Français, le réveillon du Nouvel An et l’alcool au volant (1) »

La question de l’alcool et de la conduite va se poser pour près de 4 Français sur 10.

            Bien rentrer                                                                                                       Assurance Prévention

Pour la deuxième année consécutive, le réveillon du Nouvel An va se dérouler en pleine crise sanitaire sans pour autant limiter les déplacements des Français. Alors que 39,5 % des Français se disent concernés par la problématique de l’alcool et de la conduite à cette occasion, seuls 37 % d’entre eux ont prévu des dispositions particulières pour le retour. Les associations Prévention Routière et Assurance Prévention se mobilisent pour la 12ème année afin de les inciter à anticiper leur retour de réveillon.

39,5 % des Français sont concernés par l’alcool et la conduite pour le réveillon

L’alcool est toujours l’un des principaux facteurs de mortalité sur la route. Avec 804 personnes tuées dans un accident impliquant un conducteur alcoolisé en 2020, il est en cause dans 31 % des accidents mortels. Cette part est stable depuis 2010 et s’élève à 49 % la nuit (2). Le risque est d’autant plus élevé lors d’événements festifs. Notre baromètre 2021 « Les Français, le réveillon du Nouvel An et l’alcool au volant » indique que pour le réveillon de cette année, 82,7 % des Français vont consommer de l’alcool avec une moyenne de 3,6 verres. Impactés par presque deux années de crise sanitaire et attentifs aux nouveaux messages de prudence en cette fin d’année 2021, les Français prévoient de moins se déplacer que d’habitude et de moins faire la fête avec des amis. Pour autant, 24,9 % prévoit d’utiliser son véhicule personnel lors de cette soirée. Aussi, ce 31 décembre, 39,5 % des Français seront concernés par la question de l’alcool et de la conduite, que ce soit pour eux-mêmes ou pour leur entourage. Le danger est réel : 23,4 % des Français ont déjà vu un convive du réveillon reprendre le volant dans un état alcoolisé.

Seuls 37 % ont prévu des dispositions particulières pour le retour

L’étude montre que seuls 37 % des Français concernés par l’alcool et la conduite ont prévu des solutions pour rentrer en toute sécurité. Leur top 5 pour Bien Rentrer ? Attendre une durée suffisante avant de pouvoir prendre le volant, dormir sur place afin de ne pas avoir à conduire après avoir consommé de l’alcool, désigner un conducteur qui ne boira pas d’alcool au cours de la soirée, limiter sa consommation d’alcool à un verre ou deux au cours de la soirée, tester son niveau d’alcoolémie avec un éthylotest avant de prendre le volant.

32,7 % des Français donnent encore de mauvaises solutions

Parmi les dispositions envisagées, 32,7 % des Français énoncent au moins une « fausse solution » pour éviter les risques liés à l’alcool : attendre une durée suffisante avant de pouvoir prendre le volant, emprunter des petites routes peu fréquentées ou conduire lentement ! La raison : une connaissance toujours parcellaire sur l’alcoolémie et les risques encourus. Par exemple, 1 Français sur 2 ne connaît pas le temps d’élimination de l’alcool (1 à 2 heures par verre d’alcool consommé).

Une campagne pour inciter les Français à #BienRentrer

Cette année encore, les associations Prévention Routière et Assurance Prévention se mobilisent avec la campagne #BienRentrer pour inciter les Français à anticiper leur solution de retour. Les deux partenaires proposent des vidéos pédagogiques et des conseils pratiques sur leurs sites. Un spot de sensibilisation est également diffusé en radio. Enfin, des distributions de flyers et d’éthylotests ont été organisées en décembre sur tout le territoire.

(1)  Enquête des associations Prévention Routière et Assurance Prévention réalisée en ligne par Moaï, du 19 novembre au 6 décembre 2021, auprès de 1 030 individus constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
(2) Bilan de l’accidentalité de l’année 2020 de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR)

 

Article publié le 30 décembre 2021