Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Numéro d'adhérent
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Les nouvelles motorisations, véhicule électrique et hybride

Le véhicule électrique ou hybride progresse dans la circulation. Avec les actuelles incitations de l’État et la perspective de ne plus pouvoir acquérir, dans une dizaine d’années, de véhicules thermiques neufs. Si vous êtes prêt à passer le cap, voici quelques conseils qui devraient vous faciliter la conduite.

j'agis

je soutiens

Article mis à jour le 28 Juil 2023


  1. Un marché du véhicule électrique en progression
  2. Le véhicule électrique, ce qu’en pensent les Français
  3. Le véhicule électrique, quelques conseils de conduite
  4. Véhicule électrique, pas de silence pour la sécurité

Un marché du véhicule électrique en progression

Pour réduire les émissions de CO2, améliorer la qualité de l’air et tendre vers la neutralité carbone, les voitures à moteur thermique ne pourront plus être vendues dans l’Union européenne à partir de 2035. C’est ce qu’a voté le Parlement européen en juin 2022.

Le marché du véhicule électrique progresse régulièrement en France. Plus de 162 000 voitures électriques ont été immatriculées en 2021 alors qu’elles n’étaient que près de 43 000 en 2019 et plus de 30 000 en 2017.

La progression est nette. Même s’il reste encore de la marge, sur un total de plus d’1,6 million de voitures neuves immatriculées en 2021.

Les acheteurs d’un véhicule électrique, ou d’un véhicule hybride, peuvent bénéficier d’un bonus écologique dont le montant dépend de la motorisation et du prix d’achat. Ainsi que d’une prime à la conversion.  Retrouvez toutes les informations pratiques sur le site du ministère de la Transition écologique.
Des aides financières

Le véhicule électrique, ce qu’en pensent les Français

Selon une enquête menée par l’association Prévention Routière avec OpinionWay (*), moins d’1/4 des Français utilisent, régulièrement ou de temps en temps, un véhicule électrique : en majorité, un vélo à assistance électrique (21%), une trottinette (16%) ou une voiture hybride (13%). Ces usagers sont les plus nombreux parmi les jeunes hommes de moins de 35 ans et dans la part plutôt aisée de la population.

Cette enquête révèle aussi une résistance. Ainsi près de 40% se déclarent réfractaires à tout mode de déplacement individuel électrique. Et les personnes interrogées ne lui attribuent que la note de 5,7 sur 10.  Elles sont partagées entre les atouts – moyen de transport confortable, peu bruyant, respectueux de l’environnement et source d’économie – , et des doutes qui portent sur  l’autonomie du véhicule, son prix d’achat et son caractère “écologique”.

(*) enquête réalisée en 2022 auprès de la communauté des Éclaireurs et auprès d’un échantillon de 1 030 et 1 039 personnes représentatif de Français du 22 au 27 juin puis du 21 au 23 septembre.

Le véhicule électrique, quelques conseils de conduite

Ne cherchez pas l’embrayage, les véhicules électriques sont automatiques ! Si vous n’en avez jamais conduit, prenez le temps de vous familiariser avec l’éco-conduite, qui s’impose pour préserver l’autonomie de la batterie :

  • Accélérer en douceur
  • Ralentir progressivement et anticiper
  • Utiliser le frein moteur, qui permet de récupérer l’énergie cinétique
  • Limiter l’usage de la climatisation, du chauffage, du désembuage, consommateurs d’énergie
  • Rester particulièrement vigilant à votre environnement : les véhicules électriques, silencieux, peuvent surprendre les autres usagers
Le fonctionnement de la boîte automatique fait partie des questions posées à l’examen du permis depuis 2016.
À savoir

Véhicule électrique, pas de silence pour la sécurité

À savoir

Une voiture électrique dont la puissance est inférieure à 1 kW se conduit avec le permis AM ou le BSR, pour toute personne née à partir de 1988. Aucun permis n’est exigé pour un conducteur né avant 1988.

Silencieuses, les voitures électriques peuvent surprendre les piétons, les cyclistes et les personnes malvoyantes.

C’est pourquoi, le règlement européen du 16 avril 2014 a imposé, notamment en Europe, un système d’avertissement acoustique (AVAS), au volume sonore plus faible que celui d’un véhicule « classique ». Il équipe les nouveaux véhicules électriques et hybrides depuis 2021.  Son rôle ? Avertir les usagers vulnérables afin de préserver leur sécurité.

Cet avertisseur sonore est prévu pour se déclencher à faible vitesse, en deçà de 20 km/h et les niveaux sonores (exprimés en décibels) sont adaptés en fonction de la vitesse du véhicule. Le son est à la fois suffisamment fort pour que les piétons et les autres usagers vulnérables puissent estimer la vitesse du véhicule, et pas trop fort pour ne pas constituer une pollution sonore.

Un peu d’histoire…

L’introduction de cet avertisseur sonore doit notamment le jour aux demandes répétées des associations de personnes handicapées visuelles pointant le danger des moteurs silencieux pour les personnes malvoyantes. Notamment aux États-Unis où la NHTSA (organisme fédéral en charge de la sécurité routière) a révélé que les véhicules hybrides sont plus impliqués que les autres dans les collisions avec piétons : deux fois plus en marche arrière, et même davantage au démarrage. L’Onu avait imposé ce règlement aux constructeurs automobiles, le Parlement européen ayant adopté cette résolution. et la Commission européenne se félicitant de cette nouveauté.

 

Article publié le 5 décembre 2022