Nous utilisons les cookies pour faire fonctionner certaines parties de ce site. Si vous êtes d’accord, vous pouvez continuer. Si vous souhaitez en savoir plus, ou voyez ce message encore et encore, cliquez ici.

Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

adresse mail
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

“Les statistiques, évitons de rentrer dedans”

  1. Une campagne d’affichage nationale
  2. Une opération terrain pour toucher directement les citadins

En ville, 40% des cyclistes accidentés par un poids lourd se trouvaient dans l’angle mort, 25% des piétons accidentés étaient masqués avant de traverser et 10% des motards accidentés le sont par un véhicule tournant à gauche!

Afin de sensibiliser le grand public sur ces situations à risque en milieu urbain, nous avons décidé de relancer, avec Assureurs Prévention, notre campagne “Les statistiques, évitons de rentrer dedans”.

La campagne se décline en quatre visuels, chacun représentant une situation à risque mettant en scène deux usagers de la rue (piéton/voiture, poids lourds/vélo, voiture/moto, piéton/vélo). Une statistique vient rappeler l’importance du risque. Elle est placée dans un éclaté de couleur symbolisant l’accident.

L’objectif de cette campagne est d’interpeller les Français sur ces “dangers de la rue” et de donner les bons réflexes qui, s’ils étaient adoptés par tous, éviteraient bon nombre d’accidents, ce que résume la signature : “Les statistiques, évitons de rentrer dedans”.

Les dangers de la rue

Depuis quelques années, de nouvelles formes de mobilité se sont développées, ce qui a parfois complexifié les rapports entre les différents usagers. Ce dossier aborde plusieurs situations bien spécifiques à l’origine d’un nombre important d’accidents en milieu urbain. Chacune correspond à un risque mal perçu en raison d’un défaut de prise d’information par un ou plusieurs usagers.

Lire l’article

Une campagne d’affichage nationale

Outre la campagne d’affichage, visible du 25 au 8 novembre sur les arrières de bus en région parisienne et du 23 octobre au 5 novembre sur 800 balises 120 x 176 réparties sur l’ensemble du territoire, une grande opération terrain a été organisée le 25 octobre 2011 afin de sensibiliser les citadins.

Une opération terrain pour toucher directement les citadins

C’est ainsi que nos bénévoles ont interpelés des passants dans plus de 125 villes en France pour leur montrer des exemples concrets, pris sur le vif, de situations à risques : le cycliste dans l’angle mort d’un poids-lourd, le piéton masqué par un véhicule alors qu’il tente de traverser ou encore le motard qui risque d’être renversé par un automobiliste tournant à gauche.

25 000 cartcom aux couleurs de la campagne et autant de dépliants conseils sur les “bons réflexes en ville” ont été distribués et des post-it reprenant les statistiques mises en avant dans la campagne ont été apposés sur les voitures, vélos et scooters en stationnement afin de toucher le plus grand nombre.

Quels réflexes adopter en ville ?