Espace donateur

Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Numéro d'adhérent
Mot de passe oublié
Espace donateur
Connectez vous à votre espace donateur. Ce service dédié et totalement sécurisé vous donne un accès privilégié à l’ensemble des informations concernant votre soutien à l’association Prévention Routière : historique de vos dons, dernier magazine de l’association, dépliants de conseils pratiques…

Je possède déjà un compte
Retrouvez les actions locales près de chez vous

Partout en France, notre réseau est implanté et mène des actions dans vos collectivités, entreprises et sur places publiques. Suivez l’actualité de votre comité.

Pour un partage de la rue, des outils d’aménagement urbain

Au quotidien
S'informer
Cyclo
Moto
Piéton
Vélo
Voiture

Pour un véritable partage de la rue en ville, l’espace public doit faire une place à tous les usagers, motorisés ou non. En particulier, il importe de faciliter les déplacements des plus vulnérables (piétons, cyclistes,…). Zoom sur les principaux aménagements de partage de l’espace en ville.

  1. Partage de la rue, le double-sens cyclable
  2. Partage de la rue, le cédez-le-passage cycliste au feu
  3. Partage de la rue, le feu mixte piéton-cycliste
  4. Partage de la rue, le décompte du temps pour informer les piétons
  5. Partage de la rue,  d’autres espaces avec signalisation spécifique

Pour réussir le partage de la rue, les aménagements urbains intègrent les déplacements des piétons et des cyclistes qui  font pleinement partie de la démarche du « Code de la rue » née, il y a une trentaine d’années. Cette démarche s’est consolidée au fil du temps, avec l’objectif de limiter les conflits entre usagers et de partager l’espace public entre tous ; elle s’est renforcée en raison des préoccupations environnementales qui appellent aujourd’hui le développement des mobilités « actives » ou « douces »,

Partage de la rue, le double-sens cyclable

double sens cyclable

Le double-sens cyclable autorise les vélos à emprunter la rue à contresens de la circulation automobile. Très souvent présent dans les zones 30 et les zones de rencontre, il est toujours signalé par les panneaux ci-contre. L’objectif est de faciliter la vie aux cyclistes en leur permettant des trajets plus courts et/ou en leur évitant d’emprunter des axes à grande circulation.

 

Scénario type d’accident

Dans une rue à sens unique, un piéton s’apprête à traverser. Il ne regarde que du côté d’où viennent les voitures sans prendre d’informations de l’autre côté. Ne voyant pas de voiture arriver, il descend sur la chaussée alors qu’un cycliste qu’il n’a pas vu arrive quasiment à sa hauteur.

 

contre sens cyclable
Visuel extrait de la brochure « Quels réflexes adopter en ville ? » – Associations Prévention Routière & Attitude Prévention – Réalisation L’Agence Verte

Partage de la rue, les bons réflexes

Côté piéton

  • Avant de traverser, regardez toujours à gauche et à droite, et redoublez d’attention si vous marchez avec des écouteurs.
  • Tenez compte de la distance et de la vitesse des véhicules, et n’oubliez pas qu’un vélo ne peut pas s’arrêter net.

 

Côté cycliste

  • Soyez attentif aux piétons (enfants, personnes âgées, piétons distraits…).
  • Ralentissez et cherchez le regard du piéton pour qu’il comprenne que vous le laissez passer.
  • Avertissez-le de votre présence à l’aide de votre sonnette et si besoin, arrêtez-vous.

 

Quand on favorise la mobilité des personnes les plus vulnérables, piétons, cyclistes, personnes âgées peu agiles ou à mobilité réduite, y compris de façon temporaire, …, le bénéfice en revient à l’ensemble de la population.
Pas seulement à ceux pour lesquels l’aménagement ou l’intervention était initialement prévu !

Par exemple, concevoir des cheminements piétonniers continus et directs, avec de nombreux bancs ou des transports en commun facilement accessibles… s’avère utile à tous : aux enfants qui deviennent autonomes, aux adultes chargés de paquets, pressés ou aimant flâner, aux adultes accompagnés de tout jeunes enfants, aux séniors…

De même, faciliter plusieurs modes de déplacement, y compris non motorisés, encourage une circulation apaisée et favorise le partage de l’espace public.

Pour tous

Partage de la rue, le cédez-le-passage cycliste au feu

cedez le pssageAfin de faciliter la progression des vélos, une signalisation spécifique a été mise en place à un feu tricolore. Alors que le feu est rouge, le cycliste arrivant à l’intersection est autorisé à tourner à droite.

Cette signalisation n’est mise en place que sur des intersections où elle n’est pas susceptible de présenter de risque pour les usagers. Elle permet d’éviter les situations dangereuses, comme lorsque le cycliste se trouve dans l’angle mort des véhicules motorisés au moment du démarrage.

 

le cédez le passage cycliste

Partage de la rue, les bons réflexes

Côté cycliste

Lorsque vous voyez cette signalisation, redoublez d’attention car si vous êtes autorisé à tourner à droite malgré un feu au rouge pour les autres véhicules, vous n’avez pas la priorité, en particulier sur les piétons qui traversent la voie que vous abordez. Signalez-leur votre intention de tourner à droite (bras droit tendu).

 

Côté conducteur

Lorsque vous abordez une intersection, prenez garde aux cyclistes qui peuvent tourner à droite malgré le feu au rouge pour les autres véhicules : adaptez votre vitesse en conséquence.

Partage de la rue, le feu mixte piéton-cyclistepiste cyclable près d'un passage piéton

Feu mixte péton vélo

Quand les piétons et les cyclistes se retrouvent dans la même situation par rapport aux usagers motorisés, il est utile qu’ils bénéficient d’une signalisation analogue. C’est l’objet du signal lumineux, entré dans la réglementation par l’arrêté du 13 juin 2022 (JO du 5 juillet).

Il est installé lorsqu’une piste cyclable parallèle et contigüe à un passage piétons traverse la chaussée. Il indique aux cyclistes qu’ils doivent aussi respecter les indications de la signalisation.

Le « bonhomme » vert/rouge n’est plus toujours seul ! Son alter ego à vélo peut l’accompagner, selon la configuration des lieux.

Cette signalisation avait été testée au préalable à Strasbourg.

 

Partage de la rue, le décompte du temps pour informer les piétons

Décompte feu passage piéton

C’est un complément de signalisation. Le décompte du temps restant avant le passage du feu au vert (pour les piétons) puis pour traverser peut désormais s’afficher.

Une information qui permet de patienter en laissant passer les voitures sans s’impatienter ! Et de ne plus courir en traversant.

C’est Strasbourg aussi qui est à l’origine de l’expérimentation en France d’une signalisation qui équipe les feux dans certains pays européens.

 

Partage de la rue,  d’autres espaces avec signalisation spécifique

Au cours des dernières années, outre le double-sens cyclable et le cédez-le-passage cycliste au feu, plusieurs panneaux ont fait leur apparition en ville. Les connaissez-vous ?

zone piétonneL’aire piétonne

L’aire piétonne est un espace dédié aux piétons : ils y sont prioritaires sur tous les véhicules, à l’exception des tramways. Les véhicules autorisés, vélos compris, ne peuvent y circuler qu’à l’allure du pas. La présence de véhicules motorisés y est exceptionnelle, et selon des règles de circulation définies par le maire. Enfin, le stationnement y est interdit.

 

zone de rencontreLa zone de rencontre

Tous les usagers peuvent circuler dans une zone de rencontre, mais les piétons bénéficient de la priorité sur tous, à l’exception des tramways. Ils peuvent se déplacer sur toute la largeur de la voirie. La vitesse des véhicules motorisés est limitée à 20 km/h et ils ne peuvent stationner ou s’arrêter que sur les espaces aménagés.

 

zone 30La zone 30

La vitesse des véhicules motorisés est limitée à 30 km/h. L’objectif est de créer un espace sécurisant pour les cyclistes et les piétons. Comme dans la zone de rencontre, toutes les chaussées y sont à double-sens de circulation pour les cyclistes.

 

 

voie verteLa voie verte

C’est une route exclusivement réservée à la circulation des véhicules non motorisés, des piétons et des cavaliers. Les conducteurs de véhicules motorisés ne doivent pas circuler sur une voie verte.

 

 

De nouveaux aménagements pour la sécurité des piétons

Avec la volonté d’améliorer la sécurité des piétons, une nouvelle mesure a vu le jour début 2019. Elle avait été annoncée le 9 janvier 2018 par le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR), soucieux de réduire la vulnérabilité des usagers à pied.

Lire l’article

 

rappel règles cyclistes

Ce que dit le code de la route

À vélo aussi, cédez la priorité aux piétons qui traversent ou s’apprêtent à traverser la chaussée que vous abordez en tournant à droite.

Le principe de prudence vis-à-vis des usagers vulnérables a été renforcé en 2010. Ainsi, le fait de ne pas céder le passage aux piétons régulièrement engagés dans la traversée d’une chaussée ou qui manifestent clairement leur intention de le faire est sanctionné d’une amende de 135 € (sans retrait de points pour les cyclistes).

 

Article publié le 7 juillet 2022